2005 avril

Le HSK et moi (2) Branle-bas de combat !

30 avril 2005

Hier je vous expliquais ce que c’était qu’un HSK. Aujourd’hui, à 15 jours de l’échéance fatidique, branle-bas de combat ! On s’organise pour ne pas relâcher ses efforts et être fin prêt pour le jour J…

Voici que les deniers jours d’avril sont arrivés. Ah la fin avril, synonyme d’examens de mi-semestre pour la plupart des étudiants en Chine, d’arrivée des premières chaleurs étouffantes, de remplissage des rayons des supermarchés de multitudes de ventilateurs, mais surtout synonyme de vacances nationales du 1er au 7 mai à l’occasion de la Fête du Travail ! Sauf que tout le monde ne va pas en profiter de la même façon de ses congés…

D’abord ça n’est même pas une vraie semaine… Nous l’avions déjà enduré à l’occasion des congés de la fête nationale (1er octobre) : quand les Chinois vous donnent 7 jours de congés, ils vous en reprennent au moins 2. Ca n’a pas loupé, ainsi nous avons eu cours aujourd’hui samedi après-midi et dimanche 8 mai prochain à 8h tapante nous devrons également répondre présent…
Ensuite, au lieu de penser farniente au soleil à l’ombre des saules sur les bords du lac, il nous faudra bûcher nos caractères et affiner notre oreille à chinois en vue de l’échéance du 15 mai prochain.

C’est la dernière ligne droite, celle qu’on ne peut pas attaquer sans un minimum de rigueur et de préparation, passage en revue de l’équipement :

1) Artillerie légère et diversifiée : les livres de cours que nous avons accumulés depuis septembre dernier, indispensable pour revoir et apprendre du vocabulaire et des expressions qu’on ne peut vraiment pas inventer mais qu’on peut essayer de comprendre.

Lire la suite »

le HSK et moi (1) HSKakoi ?

29 avril 2005

HSK… Qu’est-ce qui se cache derrière ce nom barbare ?
Derrière cet acronyme des plus mystérieux, il faut lire Hanyu Shuiping Kaoshi !
Ca vous avance pas davantage hein… bon alors je vous explique :)

Je vous rassure, moi aussi au début j’ai eu peur en entendant parler de ce sigle. Hanyu Shuiping Kaoshi (pour HSK donc) en chinois ça veut dire “Examen de niveau de chinois“, étant entendu que la langue des Han, le mandarin, sera considérée comme LA langue chinoise. Donc pour faire simple, enfin pour ceux qui ont déjà passer des tests de niveau d’anglais, le HSK c’est la même chose que le TOEFL, mais en chinois pardi :) enfin bien sûr avec ses quelques petites particularités…

Comme je vous le disais il y a quelque temps, l’objectif de cette première année d’étude à Shanghai pour moi est d’obtenir un niveau suffisant de chinois pour pouvoir suivre l’année prochaine mes cours de spécialité qui a priori seront donnés EN chinois.
 

Donc officiellement, je dois obtenir un niveau 4 au HSK (officieusement ce n’est pas nécessaire mais c’est un autre débat… faisons les choses pour le mieux :) ).
 
 

Mais c’est quoi un niveau 4 au HSK ?

Le HSK propose 11 niveaux eux-même regroupés en 4 groupes de niveaux :

  • groupe “élémentaire” : niveaux 1 à 3
  • groupe “débutant” : niveaux 3 à 5
  • groupe “intermédiaire” : niveaux 5 à 8
  • groupe “avancé” : niveaux 9 à 11

C’est là qu’on voit qu’après un an de chinois intensif, tout ce qu’on attend de vous c’est un niveau de “débutant” ;)
Lire la suite »

Une journée à Suzhou (2) Cyclopousse à Venise

28 avril 2005

Après les charmants petits jardins, pour poursuivre notre journée à Suzhou, avec Sandrine nous avons décidé de faire un tour le long d’un des autres ouvrages humains célèbres de la ville : ses canaux, qui ont valu à Suzhou l’appellation de “Venise de Chine“.

Mais ce tour, nous ne le ferons pas à pied.

Cyclo-pousse à Suzhou
Pin It Cyclo-pousse à Suzhou

Déjà en descendant du bus nous avions remarqué de nombreux cyclopousses qui transportaient 1 ou 2 passagers vers on ne sait où. Alors en sortant du jardin du Maître des Filets, nous en avons hélé un, deux ce sont arrêtés… Nous avons fermement négocié :) et avons obtenu de faire un circuit d’une heure en cyclopousse à 2 le long des canaux de Suzhou pour 100 kuai.

C’est parti !
Lire la suite »

L’âge de raison pour Céline-en-Chine ?

25 avril 2005

Enorme…

Je ne vois pas d’autre mot pour décrire ce qui m’arrive grâce à ce blog.
Quand je me revois fin novembre dernier tapant “blog gratuit” dans l’ami Google, sans avoir eu vent du phénomène en France, et après avoir essuyé le site web, le ftp, j’en passe et des meilleures… chaque jour depuis je bénis cette idée, cette intuition, ce coup de bol, appelez ça comme vous voudrez, pour tout ce que ça m’a apporté.

Je viens tout juste de passer la centaine d’articles et entre temps, tant de choses sont arrivées. Vous êtes chaque jour plus nombreux à venir lire mes impressions ou regarder quelques photos, à laisser vos commentaires encourageants, vos questions, vos expériences.
J’ai pu rendre quelques menus services à certains, en faire voyager d’autres, échanger aussi, nouer des amitiés au sein de la communauté Over-Blog, des bloggeurs en général, et plus encore, et dans tous les coins du monde…

Il n’y a pas si longtemps j’ai été contactée par une chroniqueuse de Marie-Claire au sujet des amitiés créées par internet avec à la clé un article à paraître cet été, avant quoi j’avais eu droit à un pas de danse moi toute seule avec un génie new-yorkais de la scène blues et même eu un câlin en remerciement d’un mot gentil sur ce blog, samedi dernier on me reconnaissait de par le blog à la réception du Premier Ministre à la Perl Tower, et hier encore je répondais au téléphone aux questions d’un journaliste de France Info pour une interview diffusée ce matin même

Alors que dire de plus ? si ce n’est Merci, à Over-Blog d’abord, et aussi à ceux qui m’ont encouragée.

Moi qui suis venue en Chine pour y vivre une expérience unique, celle-ci n’en est pas moins inattendue, surprenante, hallucinante,… énorme quoi ;)
L’aventure continue, j’espère qu’elle vous plaira toujours autant…

Encore merci,

Céline pucca

Pas encore de médaille, mais déjà jaune d’or

25 avril 2005

ceinture jauneFin janvier dernier je commençai le taekwondo, et hier, j’étrennai enfin ma ceinture jaune !
 

Et oui, après un peu plus de 20 leçons à répéter des ap’tchagui, des dolyo’tchagui, are’maki, momtong’maki et autre eolgol’maki, j’ai pu passer mon test de passage de la ceinture blanche à la ceinture jaune dimanche 17 avril avec 13 autres apprentis taekwondo-istes (?) chinois postulant pour leur ceinture jaune ou bien jaune-vert.
 

Pour le test en lui-même, ce qui m’a peut-être posé le plus de problèmes c’était le mélange de termes chinois et coréens, j’aurais au moins éviter ça en me mettant au taïchi ou au kungfu ;)
Mais bon, moi je fais du taekwondo, alors maintenant je sais aussi compter en coréen jusqu’à 99, youhou :)
Lire la suite »