Canton

La Chine me fatigue…

28 octobre 2006

Il est 2h du mat’…. ça fait une heure que j’essaie de dormir mais que je ne peux pas parce qu’en bas de chez moi, il y a des travaux de voirie, à grand renfort de lumière blafarde et de marteaux-piqueurs… Et pour courroner le tout, mes voisins viennent d’allumer la télé sans le mode sourdine…

Et tout le monde semble trouver ça normal ?!

Du coup c’est mon clavier qui prend cher ! Y’a des jours comme ça où on trouve que trop c’est trop. Combien de temps vais-je encore tenir ?

Vert est le temple

29 août 2006

Brin d’herbe,à destination tu es arrivé…

Guangzhou moins les mots

15 juillet 2006

“Hého ? Il y a quelqu’un ?… ” Ca c’est Céline qui sort de son trou. Dernier article en date sur ce blog, le 27 mai… C’est plus un trou, c’est un fossé internautique !

Boulot, boulot et boulot. Mes dernières semaines de silence se résument grosso modo à cela. Ajoutons un zest de soucis matériels, et peut-être aussi une inspiration qui s’essoufle, bref le désert de news en ligne. Et oui, ça y est je bosse, ça y est fini les emplois du temps d’étudiante qui laissent le temps et l’énergie pour la découverte et l’étonnement, ça y est fini les heures devant son écran à prendre le temps à retranscrire ses impressions sur ses expériences nouvelles.

Lire la suite »

A Guangzhou, à moto…

21 mai 2006

A Guangzhou, à moto,

on évite les autos.

En moto, à Canton,

on oublie vite les bouchons.

Petite reprise personnelle de mon cru (j’espère que Joe Dassin ne m’en voudra pas trop) pour illustrer l’anecdote suivante.

C’était un vendredi. Je m’étais levée à l’heure comme presque d’habitude, en prévoyant ma demi-heure de trajet en bus avant de me rendre au boulot. Histoire de jauger la météo, je jette un oeil
par la fenêtre, et “Ôh que vois-je !?” en bas de mon bâtiment, au carrefour où se trouve mon arrêt de bus, ça :

Bouchons matinaux sur longkoudong

Lire la suite »

Shuangyupi sur Shangxiajiu

7 mai 2006

Comme promis, aujourd’hui un vrai article sur Canton ! Et quoi de plus naturel qu’une petite note sur l’une des particularités les plus connues de Canton : les trucs bizarres qu’on peut y manger : ]

Pour aujourd’hui donc, une découverte gustative que j’ai faite cette semaine, le 爽鱼皮 (shuang yú pí), traduction : il faudra lire l’article pour le savoir ; P

Ben et Daisy, en attendant le truc spécialTout a commencé quand Daisy, ma collègue cantonaise de choc, me convie mercredi soir sur Skype avec un autre collègue, Ben, originaire de Qingdao, à sortir le lendemain “manger un truc spécial”… Tant de mystères, je n’allais pas résister à ça : )
Rendez-vous était pris : le lendemain nous nous retrouvons à la station de métro 长寿路 (cháng shòu lù), direction la très commerçante rue 上下九 (shàng xià jiǔ), pour nous atabler à ‘la meilleure adresse qui prépare le truc spécial de tout Canton’, dixit Daisy.

Un boui-boui en extérieur, super agréable par les touffeurs cantonnaises du mois de mai grâce à ces ventilo et autres bâches subtilement suspendu. Au coin de la rue, entre 2 rangées de vieilles maisons, le genre d’endroit que si tu ne connais pas, tu ne trouves pas. La carte est très simple : 3 plats, dont le fameux truc spécial. Allons-y pour les 3 ! Nous patientons sur nos tabourets en plastique. Pendant ce temps-là, Daisy nous explique l’histoire du lieu. 50 années qu’ils seraient là, et toujours aussi renomés pour le ‘truc spécial’. J’en profite pour jeter un oeil sur les tables alentours. Rien de vraiment identifiable. En tout cas pas de chose qui ressemble à des queues de chien par exemple, donc avec une carte à 3 plats, peu de chance que ce soit ça.

Lire la suite »