Vélo

À Vélo en Chine

16 mai 2012

Vélo le long du canal à SuzhouEn marge d’un joli diaporama “Vélo” par National Geographicla Chine tient naturellement son rang, j’ai eu l’idée de compiler mes quelques photos qui illustrent le vélo dans la vie quotidienne des chinois.
 
 

Je n’en ai pas tant que ça finalement, mais je les trouve assez représentatives.
 
 

Cyclo-pousse à Suzhou
Pin It Cyclo-pousse à Suzhou
Shanghai - Marché poisson - L'aventure à roulettes
Pin It Shanghai - Marché poisson - L’aventure à roulettes
Parking à vélos à l'université
Pin It Parking à vélos à l’université
Shanghai - Hefei Lu
Pin It Shanghai - Hefei Lu
Beijing Hutongs
Pin It Beijing Hutongs
Shanghai - Marché poisson - Le transporteur du cube à vélo
Pin It Shanghai - Marché poisson - Le transporteur du cube à vélo
Shanghai - Marché poisson - un vélo pour aller vers le ciel
Pin It Shanghai - Marché poisson - un vélo pour aller vers le ciel
Qingdao - Enfant au vélo sur la plage
Pin It Qingdao - Enfant au vélo sur la plage
Yangshuo - Mont karstiques depuis la route
Pin It Yangshuo - Mont karstiques depuis la route

Lire la suite »

Aventure électrique : Shanghai-Lille à Vélo !

20 juillet 2011

Retour précipité en France, les articles vont être rares pour les prochains jours. En attendant, une initiative sympathique à suivre : Aventure Electrique.

Aventure électrique, c’est le pari un peu fou de Thibaut Dubrulle : rallier Shanghai à Lille, soit 13 000 km, en vélo à assistance électrique solaire. “Un projet sportif et technologique  pour partager et vivre une aventure hors du commun. Plein d’espoirs et de challenges pour un monde propre et durable.”

Ca se passe ici :

Aventure Electrique : Shanghai Lille en vélo

Sympa petit site web avec vidéo et bande son qui donnent envie d’en savoir plus. A suivre !

BING ! Boom Patatra … … … shklong … shklong … shklong

10 février 2006

ou plus précisément :

” BING !  Boom Patatra … (ET Merdeeeuh) … … shklong … shklong (Suuuuuuuuuper ah franchement j’te jure)… shklong … shklong

C’est grosso modo le bruit que ça a fait (et les douces pensées qui ont suivi) quand je me suis faite renversée à vélo alors que je me rendais peinarde à mon entraînement de taekwondo, et qu’un de ces gentils vélos électriques qu’on entend pas venir à cru bon de venir de nulle part quand je traversais la rue. Ça y est je suis une vraie Shanghaienne, j’ai eu mon baptême du feu !

Rassurez-vous, rien de cassé, ou alors je ne le sais pas encore.
Toujours est-il que l’échange fut sommaire :

Lire la suite »

Mon campus (2) A bicyclette

11 mai 2005

La Chine c’est le paradis du vélo, et sur [p2p type="id" value="352" text="un campus aux dimensions pharaoniques” attributes=”target=’_self’”, mieux vaut avoir son deux-roues : ça, tous les étudiants l’ont bien compris !

Des marchands de vélos à tous les coins de rue, des vélo standards à partir de 250 yuans (25 euros), des pistes cyclables de chaque côté des rues et aussi larges que les voies pour automobiles, des chinois à vélo qui pullulent de partout… aucun doute, ici la petite reine a trouvé son royaume !

Rien d’étonnant à celà : quand on connaît la superficie d’une ville telle que Shanghai (6200 km², la moitié de l’IDF), qu’on sait que la plupart des chinois n’ont vraissemblablement pas les moyens de s’offrir une voiture (ou tout simplement n’ont pas envie de risquer leur vie… autre sujet…), et que ces mêmes chinois cherchent à tout faire le plus vite possible, alors quoi de plus naturel de voir déambuler tous ces vélos dans le centre ville comme en périphérie.

Aussi, à notre arrivée sur le campus en septembre dernier, nous avions bien compris que pour ne pas perdre trop de temps dans les 190 ha de notre campus, nous devions nous procurer au plus vite un vélo, à Rome fait comme les Romains, n’est-ce pas ;)
Ni une ni deux, à peine 2 jours à Shanghai et nous avions chacune notre 2-roues. Sur les conseils de nos amis, nous pensions en trouver d’occasion pour ne pas trop susciter l’envie…, mais quand nous avons évoquer l’idée, on nous a gentiment ri au nez, “autant en acheter un neuf” nous a-t-on suggéré. Depuis ce jour, Marieke et moi en sommes chacune à notre 4ème vélo pour des raisons diverses de vol, qualité douteuse, etc…

Le vélo standard est en général un vélo de route, quoique les VTT ici bas ne sont pas si rares, et est équipé :

  • de l’indispensable panier pour y mettre les courses et un peu de tout,
  • du porte-bagage pour transporter ses amis parce que c’est quand même plus confortable que le garde-boue,
  • de la béquille sinon ça tient pas debout,
  • de l’antivol type mâchoire sur la roue arrière, que si tu le mets pas et que tu pars 5 minutes, y’a plus de vélo du tout
  • de l’antivol supplémentaire, à mettre en sus du premier dès que le vélo sort d’un endroit sûr (campus, résidence), facilement escamotable, il ne sert à rien du tout, si ce n’est à décourager les filous
  • de la sonnette, que les chinois utilisent sans modération, en chinois “dring dring” ça signifie “attention, j’arrive barrez-vous !”

Pour les marques, les téméraires trouveront des Giant (et prendront un 3ème antivol), les autres trouveront l’immanquable Forever, dont on aimerait justement qu’il dure forever - je sais je l’ai déjà faite, mais elle est trop bonne ;)

Voilà donc ce que quasi tous les étudiants utilisent quotidiennement pour se déplacer dans le campus (sauf les sud-coréens qui eux s’offrent un scooter, ouh les fainéants :) ). Et mine de rien, dans un campus comme SJTU, il y en a beaucoup des étudiants, et ça fait beaucoup de vélos !

Allez je vous emmène faire un tour sur le porte-bagage de mon dernier Forever en date, restez bien accrochés, ça se bouscule dans les allées de mon campus !

Premier passage obligé pour faire un tour à vélo dans le campus : passer l’entrée principale.

Depuis février dernier, des gardiens sont postés de chaque côté de l’entrée et contrôlent scrupuleusement toute personne qui entre ou sort du campus. On comprendra donc qu’ils fassent stopper les véhicules à moteur, mais figurez-vous qu’ils prennent aussi un malin plaisir à faire descendre chaque cycliste juste pour le moment où celu-ci doit franchir la ligne d’entrée/sortie.

Autrement dit, on descend 5 mètres avant la ligne et on remonte 5 mètres après, le jeu consistant à savoir profiter de l’inattention momentanée des gardiens assoupis sous leur parasol pour filer sans demander son reste, et en évitant de se poser des questions sur l’utilité d’une telle mesure…

Pas de chance, il nous a vus… Vous êtes bien réinstallés ? Bon alors on continue :)

Dans le campus, il y a vraiment des vélos partout ! Des vélos qui roulent bien sûr dans les allées, mais aussi des vélos parqués deci delà près de tous les lieux de vie de l’université. Ci-contre l’un des nombreux parcs à vélo des résidences étudiantes…

Et quand tout ça se retrouve dans les allées aux heures de pointe, mieux vaut être cramponné et garder son sang froid ! Ca tombe bien, vous êtes en sécurité, je suis une pro du slalom d’urgence :)

Il faut dire qu’ici il y a de quoi pratiquer… les règles de circulation sont quasi-inexistantes et les chinoises surtout sont de vrais dangers publics…
Dites-moi si vous repérez une chinoise sur un vélo : en cas de panique, tout ce qu’on peut en attendre c’est… qu’elle panique… elle va foncer droit dans l’obstacle = moi, sans freiner (bon faut dire que son vélo n’a plus de frein…) ni même dévier (c’est trop lui en demander).

Ouf c’était moins une, mais on a réussi à éviter le pire, merci de l’alerte ;)

Nous voilà donc au bâtiment de cours qui nous concerne, il nous a fallu 10 minutes pour y arriver, sachant qu’on est parti d’en face de l’entrée…

Là, attention. Si vous voulez éviter de vous faire appeler Liu (oui bon Léon ça n’existe pas en chinois) par l’agent de service dédié au parking à vélos, vous avez intérêt à bien le ranger comme il faut, bien aligné surtout, et pas question de créer de nouvelle rangée tant que la première n’est pas complétée…

Antivol mâchoire bouclé ? Ok, je vous laisse un peu j’ai cours là, allez faire un tour, le campus est grand :)

Voici ce que vous pourrez voir justement en faisant un tour dans le campus.
Une station service vélos :)

L’indispensable tuyau de gonflage naturellement, mais également un véritable atelier en plein air pour réparer tous les bobos que votre cher bicyclette peut attraper. Pas cher et pratique, il y en a plusieurs comme ça dans le campus à débusqer, de quoi s’occuper pendant que je suis en cours ;)

Fini les cours, je vous retrouve, et mon vélo avec vous :)

Oui enfin… il faut quand même que je trouve où ils ont encore bien pu déplacer mon vélo… avec leur satanée manie de toujours vouloir tout aligner, ils les déplacent et on les retouvent plus…

Ah enfin ! le voilà…  en sandwich entre une sorte de croisement de vélo et de scooter (probablement un de ces nouveaux vélos à moteur) et un VTT.

Oui, en sandwich, c’est le mot.

Mon vélo est tellement serré à l’avant et à l’arrière que je ne peux même plus y accéder ! Et toute la rangée est comme ça !

Encore heureux que le mien est au bout de la rangée, aux grands mots les grands remèdes : on va soulever le vélo d’à côté pour prendre le mien ! Vous m’aidez ? ;)

Voilà on est repartis ! Vous avez pu avoir un aperçu de la vie de vélo sur le campus de SJTU. Remarquez qu’en période de cours comme aujourd’hui, les vélos ont l’occasion de bouger un peu, de se faire déplacer, de rouler, se faire coucounner. Mais quand c’est les vacances ou le week-end, tous les étudiants quittent le campus pour rejoindre leur famille, et laissent leur vélo tout près de l’entrée du campus, ce sont alors des centaines de vélos qui s’entassent, bien alignés forcément, inanimés, en attente du retour de leur propriétaire…

Parking à vélos à l'universitéParking à vélos à l’université
Pin It Parking à vélos à l’université

Yess ! On l’a eu cette fois, le gardien ne nous a pas vu venir tout occupé qu’il était avec le car qui arrive. On vient de lui filer sous le nez !
J’espère que le porte-bagage n’était pas trop désagréable. Enfin bon, je vous ai déjà épargné de porter l’ombrelle au-dessus de ma tête pour me protéger du soleil comme font les chinoises. A Rome comme les Romains, mais pas pour tout quand même, le soleil c’est quand même bien agréable, comme ça en s’en allant de bon matin, en s’en allant sur les chemins, à bicyclèèèèèèèteuh  ;)

Une journée à Suzhou (2) Cyclopousse à Venise

28 avril 2005

Après les charmants petits jardins, pour poursuivre notre journée à Suzhou, avec Sandrine nous avons décidé de faire un tour le long d’un des autres ouvrages humains célèbres de la ville : ses canaux, qui ont valu à Suzhou l’appellation de “Venise de Chine“.

Mais ce tour, nous ne le ferons pas à pied.

Cyclo-pousse à Suzhou
Pin It Cyclo-pousse à Suzhou

Déjà en descendant du bus nous avions remarqué de nombreux cyclopousses qui transportaient 1 ou 2 passagers vers on ne sait où. Alors en sortant du jardin du Maître des Filets, nous en avons hélé un, deux ce sont arrêtés… Nous avons fermement négocié :) et avons obtenu de faire un circuit d’une heure en cyclopousse à 2 le long des canaux de Suzhou pour 100 kuai.

C’est parti !
Lire la suite »