Histoire

Voyage Vers l’Ouest (14) Ruines de Gaochang

6 octobre 2012

Toujours basée à Turpan, voici venu mon dernier jour de découverte du Xinjiang. La veille j’ai quadrillé les sites proches de la cité Ouïghoure ; aujourd’hui je pars à l’assaut des paysages plus lointains qui me mèneront jusqu’au désert de Kumtag et aux montagnes flamboyantes ; demain je retournerai à Ürümqi prendre l’avion qui me ramènera à Shanghai. Ultime journée d’évasion donc, qui ne ne me décevra pas, en commençant, dans la veine des cités antiques en ruines, par les ruines de Gaochang.


Afficher Journey to the West, Xinjiang 2011 sur une carte plus grande

Gaochang - Ruines the shadow
Pin It Gaochang - Ruines the shadow

 

L’ancienne cité de Gaochang 高昌 se situe à environ 30km au Sud-Est de Turfan. Contemporaine de l’ancienne cité de Jiaohe, son histoire est étroitement liée à celle des multiples royaumes qui se découpèrent la région, des familles et dynasties cherchant à régner sur cet autre nœud commercial de la Route de la Soie. Et pareillement, elle prend fin avec les invasions mongoles du 13e siècle.
En savoir plus sur l’histoire de Gaochang [EN]

Pour moi, une occasion de plus d’admirer les veilles pierres, de me retrouver seule face aux éléments, dans un décor digne du Far West… oriental.

Gaochang - Ruines 5
Pin It Gaochang - Ruines 5

 
Lire la suite »

Voyage Vers l’Ouest (13) Ruines de Jiaohe

30 septembre 2012

Pour la dernière étape de cette journée de visites à Turfan, je remonte encore un peu plus le temps. Après les monuments du 18e siècle dédiés à la foi islamique, je me dirige vers un site comptant plus de 2000 ans d’histoire : l’ancienne cité de Jiaohe.


Afficher Journey to the West, Xinjiang 2011 sur une carte plus grande

Située à une dizaine de kilomètres de Turfan, la ville était un point de passage important sur la Route de la Soie, dont le développement culmina sous la dynastie des Tang du 7e au 9e siècle, comptant alors jusqu’à 7000 habitants.

Elle fut détruite et abandonnée après l’invasion par les Mongols de Genghis Khan au 13e siècle, mais redécouverte en 1950, protégée par le gouvernement chinois puis par l’Unesco.

Aujourd’hui je fais partie des nombreux touristes à venir visiter les lieux, mais une des seules à y rester plusieurs heures

Turfan - Ruines de Jiaohe Entrée
Pin It Turfan - Ruines de Jiaohe Entrée
Turfan - Ruines de Jiaohe - Signe Unesco
Pin It Turfan - Ruines de Jiaohe - Signe Unesco

 

Lire la suite »

Comprendre Shanghai en 10 minutes

6 février 2012

C’est ce que vous propose cette vidéo très bien faite, publiée fin 2011 et dénichée hier soir sur YouTube. Elle est en anglais sous-titrée chinois, et comme l’anglais est assez rapide aux accents britanniques et qu’ici on est sur un blog de Chine et de Shanghai en français, je n’ai pas pu résister à l’idée de vous en livrer la transcription en français ci-dessous.
 


 

Même après des années à Shanghai, cette vidéo m’a appris 2 ou 3 choses sur l’histoire et les caractéristiques de la ville et ses habitants. Je vous la conseille donc fortement, que vous prépariez votre arrivée à Shanghai, ou que vous soyez un averti de la Perle de l’Orient.

Retrouvez cette vidéo sur la nouvelle chaîne YouTube de Céline en Chine, et aussi sur la page Chronique de Shanghai. Cette vidéo est vraiment une parfaite introduction aux thématiques qui animent Shanghai, et je vais m’en servir comme fil conducteur pour lier vers les nombreux billets du blog qui en traitent.

Je salue vivement le travail fait par l’auteur de cette animation. Pour m’être contentée de la transcrire et de mettre en forme cet article, je peux vous assurer qu’il s’agit d’un travail titanesque, qui plus bien exécuté car il traduit fidèlement les faits de la ville de Shanghai d’hier et d’aujourd’hui. Ci-dessous donc, mon humble contribution, le texte en français !

Enjoy et n’hésitez pas à me donner votre avis ou à me suggérer d’autres vidéos sur Shanghai et la Chine !
 
——————————————————
 

Qu’est ce que Shanghai ?

Lord Amherst, 1er navire britannique à ShanghaiAu matin du 20 juin 1830, Lord Amherst, le 1er navire britannique à visiter Shanghai jeta l’ancre à l’embouchure du Huangpu.
2 Européens débarquèrent sur la rive : Charles Gutzlaff, traducteur et missionnaire, et H.H. Linsay, représentant de la Compagnie Britannique des Indes. La foule s’amassa pour jeter un oeil à ces 2 “barbares”.
Bien que dans son rapport, Linsay ne parlait que de textile en coton et de calicot, son véritable objectif était de vendre de l’opium.

9 ans plus tard, les guerres de l’opium éclatèrent. Après la défaite des chinois par les Anglais, Shanghai devint l’une des villes ouvertes au commerce avec les étrangers par le traité de Nankin de 1842. Une nouvelle métropole commença alors à se développer.
 
Lire la suite »

Tiananmen 1989 - 2009, ou l’art d’étouffer les bougies d’anniversaire

7 juin 2009

Le 4 juin dernier marquait le triste 20e anniversaire des événements de Tiananmen. Le monde entier commémore, la Chine quant à elle continue d’étouffer comme toujours. Les sites d’échanges d’information internationaux comme chinois sont bâillonnés. Sans surprise Youtube est toujours bloqué (depuis l’anniversaire du soulèvement au Tibet de l’an passé en fait, doublé cette année du 50e anniversaire de l’insurrection de 1949 de la même région), Twitter est passé dans la liste noire également pour ce 4 juin, et les sites d’échanges chinois auraient également été fermés ou très fortement contrôlés, ce qui rendaient leurs utilisateurs plus confus qu’autre chose car les jeunes chinois savent à peine ce que le 4 juin 2009 peut bien signifier. L’acharnement au contrôle susciterait davantage d’interrogation que l’indifférence, ironique non…?

En tout cas, il est appréciable de pouvoir continuer à lire les articles des journaux français en ligne qui parlent du sujet. Ce matin j’écoutais ce très intéressant reportage, retraçant sous différents angles la perception des événements de l’époque.

En espérant pouvoir continuer à lire mon blog depuis Shanghai dans les jours à venir !

Système législatif chinois : vers un Etat de Droit ? (2/2)

28 octobre 2005

Contenu de la 1ère partie :

Référentiel traditionnel et évolutions au cours du siècle dernier

(seconde partie)

Traditionnellement influencée par un confucianisme prônant le gouvernement par les hommes et méfiant à l’égard de la loi en tant que norme suprême pourtant défendue par les légalistes, la Chine est restée pendant des siècles dépourvue de tout véritable système législatif. Le premier ne verra le jour qu’avec la création de la République Populaire de Chine en 1949, qui, au gré des soubresauts de l’histoire de la Chine, restera inabouti jusqu’à l’ère des réformes sous Deng Xiaoping pendant les années 80 puis 90.
Quelles sont aujourd’hui les caractéristiques de ce système législatif et quelles en sont les insuffisances ?

Lire la suite »