Xitang

Crépuscule sur Xitang

16 mai 2011

Lorsque les touristes sont rentrés, rien de plus magique que la quiétude de Xitang au crépuscule.

Xitang au Crépuscule

Xitang (7) sur le vif

4 juillet 2005

Ce qui fait qu’on ressent que son passage à Xitang est unique, tout n’est pas figé au contraire.

Au moment où l’on passe, là, quelque chose sent, quelqu’un parle, bat la mesure, chante…

 

Parfois même on devient l’élément perturbateur.
Lire la suite »

Xitang (6) scènes de rue

2 juillet 2005

On poursuit la balade. Dans les rues de Xitang, il y a…

… des poubelles où les déchets (triés s’il vous plaît !) doivent se sentir comme chez eux ;)

 

… des ponts qui montent, qui montent, où il est bien agréable de se poser une fois arrivé au sommet…

 


… un marché de fruits et légumes, abrité par une enfilade d’étals en bois,
 
 
 
 

les rideaux maillés sont relevés et enroulés autour de leur axe de bambous, le marché est ouvert, laissez-vous tenter !

 
Lire la suite »

Xitang (5) couleurs du taoïsme

30 juin 2005

A Xitang comme à Wuzhen, il est possible de visiter des temples taoïstes.

Je rattache ici cet aspect de l’excursion davantage à Xitang, probablement parce que j’ai dû en visiter davantage là-bas, et peut-être aussi parce que j’y ai pris quelques unes de mes photos préférées ;)

Mais d’abord quelques vues prises à Wuzhen.

 

Ce qui frappe invariablement quand on pénètre dans un temple taoïste, c’est l’odeur et la fumée des bâtons d’encens (parfois gigantesques) brûlés par les croyants et piqués dans de grands bacs d’une sorte de sable par le personnel du temple.

Avec le bouddhisme, le taoïsme est l’une des religions les plus pratiquées en Chine. Les temples bouddhistes et taoïstes se ressemblent assez, du moins pour une personne non-avertie comme moi.
Lire la suite »

Xitang (4) de petites mains appliquées

26 juin 2005

De même qu’à Wuzhen, l’artisanat à Xitang n’est pas en reste.

Le long des canaux et des rues, on retrouve les enfilades de petites boutiques. Moins nombreuses qu’à Wuzhen, elles permettent de satisfaire les besoins des locaux comme ceux des touristes.

Toujours on retrouve ces boutiques d’éventails délicatement peints à la main.

Surtout un souvenir pour les touristes, mais très prisé aussi des habitants pour se donner un peu d’air dans la lourdeur de l’été.
 

Fabrication des Zongzi :

Ces “triangles” de riz glutineux accompagné d’une sauce de viande et autres condiments, le tout enveloppé et ficelé dans des feuilles de bambou, puis cuit à la vapeur.

Typique de le fête des Bateaux-Dragons, c’est délicieux ! Nul besoin d’être un autochtone pour s’en délecter ;)
Lire la suite »