2005 janvier

Céline 3 - Palette Noire 0

30 janvier 2005

Je suis venue,
J’ai vu,
Parce que de ce que j’ai entendu,
J’ai pas tout comprendu, (oui, d’accord, c’est pour la rime…)
Et la palette noire j’ai vaincue !

… et maintenant j’ai mal au c… (pour la rime, bien sûr ;) )
Trois jours d’affilés avec des entraînements de TaeKwonDo, ça laisse des marques, je n’ai jamais autant senti mon cou, mes abdos et mon coup de pied droit, valeureux vainqueur d’une lutte acharnée au “ap tchagui” contre la palette noire, qui s’est pris sa troisième misère d’affilée !
Lire la suite »

Ayaaaah ! (2)

29 janvier 2005

Comme promis, la suite de mes aventures au TKDO ! Hier j’avais fini sur le fait que mes chers camarades partants pour venir au TKDO m’avaient laissée y aller toute seule pour mon premier cours.
 

Le Dobok

Je commence donc par récupérer mon Dobok tout neuf. Je m’éclipse dans les toilettes pour le passer, et ô surprise le pantalon est trop petit… A taille égale, les Chinois ont en général les jambes plus courtes que nous chers Européens. Donc je me suis mise au style “A la pêche aux moules”, avec le pantalon remonté 10 cm au-dessus des chevilles afin que l’entrejambe ne me gêne pas pour les mouvements.
 

La ceinture

Une fois le Dobok passé… Comment qu’on met la ceintuuuuuure ?
Là je fais appel à la jeune fille de l’accueil (va falloir que je lui demande son nom parce que ça fait long “la jeune fille de l’accueil”…) qui s’occupe de mon cas. Ramasse ta fierté :]

Ça y est je suis prête, dernière recommandation de la JFDLA avant de pénétrer sur le Dojang, ne pas oublier le salut. Aller, on respire… GO !
Lire la suite »

A Davos, la Chine impose ses performances

29 janvier 2005

La Chine, acteur désormais incontournable de la croissance mondiale, a fait valoir lors du Forum économique mondial à Davos les performances exceptionnelles de son économie et imposé qu’on respecte sa souveraineté monétaire.

La Chine rouge menaçante et fermée a fait place, selon le vice-Premier ministre chinois Huang Ju, à “une Chine plus ouverte et plus prospère qui ne servira pas seulement ses 1,3 milliard d’habitants”, mais le monde entier. A présent, la Chine est à même de “participer à la coopération économique”. Elle “ne peut se développer dans l’isolement et le monde ne peut se développer sans le développement de la Chine”, a-t-il insisté.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : avec une croissance annuelle de plus de 9,4% en moyenne entre 1997 et 2003, la Chine, qui représentait 1% de l’économie mondiale en 1976, en pèse désormais quelque 4% et devrait quadrupler son poids d’ici 2020.

La Chine a créé “une nouvelle forme de capitalisme” et “cette génération de dirigeants est si intelligente, si capable”, s’est enthousiasmé le patron de Microsoft, Bill Gates. “Rien ne devrait stopper ce géant”, a renchéri Takatoshi Ito, économiste de l’université de Tokyo. Car l’économie bouillonnante aux faibles coûts de production, semblable au Japon des années 1960, est en train de muter. Désormais, les entrepreneurs chinois veulent “créer des marques de valeur”, reconnaissent “l’importance de la commercialisation, des ressources humaines et de la culture”, selon le pdg du cabinet de conseil Deloitte, William Parrett.

A l’image du groupe chinois Lenovo, qui a racheté les activités pc de l’américain IBM, la Chine est désormais sans complexes, au point d’exiger le respect des plus grandes puissances de la planète. A l’approche de la réunion des ministres des Finances du Groupe des Sept (G7) pays les plus industrialisés (Allemagne, Canada, Etats-Unis, France, Italie, Japon et Royaume-Uni), en fin de semaine prochaine à Londres, la Chine entend faire respecter sa souveraineté monétaire.

Depuis plus d’un an, les économies occidentales dénoncent le régime du taux de change de la devise chinoise, le yuan ou renminbi, qui depuis 1994, est arrimé au dollar à un taux quasiment fixe d’environ 8,3 yuans pour un dollar. Ce lien permet à la Chine, en ces temps de faiblesse du billet vert, de jouer facilement de sa compétitivité commerciale. [...]

LeMonde.fr - 29/01/05 16h07
voir article complet

Premier vol direct entre la Chine et Taïwan depuis 1949

29 janvier 2005

PEKIN (AP) - Le premier vol commercial reliant directement la Chine continentale à Taïwan en plus de cinquante ans a décollé samedi de Pékin.

Le Boeing 737 d’Air China, avec à son bord 300 passagers, la plupart des hommes d’affaires taïwanais, est l’un des 48 vols directs entre la Chine et Taiwan sur lesquels Pékin et Taipei s’étaient mis d’accord pour les vacances du Nouvel An lunaire.

D’autres vols doivent décoller de Shanghaï et de la ville de Guangzhou (sud) dans la journée de samedi.

AP - 29/01/05 1h18

Ayaaaah ! (1)

28 janvier 2005

Mon sport de prédilection à moi, c’est le basket (14 ans que j’en fait, oula, je rajeunis pas :] ). Mais depuis que je suis en Chine, impossible de trouver une structure intéressante : le basket féminin n’est pas particulièrement populaire. Alors tant qu’il faisait beau, je pouvais jouer à loisir sur les terrains en extérieur de l’université ou sur celui de ma résidence, surtout que Marieke est une super pro et que les Chinois adorent taper la baballe orange à leurs heures perdues : le sport, rien de tel pour rencontrer des gens et s’intégrer !

Oui mais voilà, depuis décembre il fait très froid par ici, et ces dernières semaines la pluie s’est rappelée à notre bon souvenir également, du coup le basket c’est un peu mort. Que faire d’autre alors ?
Du ping pong, ou du taïchi le “sport” typique chinois ou il faut faire ses exercices à 6h30 ? mouais, bof…
La réponse est venue à moi, un beau jour, dans ma boîte aux lettres !

A première vue, même si je ne comprends pas vraiment tous ce qui est écrit en chinois, j’identifie assez clairement qu’il s’agit de Taekwondo :]
Il s’en ai fallu de peu avant que le énième papier incompréhensible s’en aille à la poubelle, ce qui a retenu mon attention, ce sont ces quelques mots en bas du prospectus :

For non-Chinese: Every Tuesday and Thursday 19:00 - 20:30 at night

Non-Chinese ?! Mais c’est moi ça !

Alors j’ai passé mes yeux en mode reconnaissance de caractère pour identifier l’adresse, et avec Marieke et Pascal, eux aussi intéressés, on y est allé pour se renseigner.
Bon, il s’est avéré d’abord qu’il n’y avait pas cours les mardi et jeudi, et pas pour les étrangers. Mais on nous a accueillis à bras ouverts, et nous avons été conviés aux entraînement des vendredi, samedi et dimanche… en chinois bien sûr !

Je manque trop de sport, et ici on accepte d’intégrer des étrangers à des cours réservés habituellement aux Chinois, allez on tente l’aventure !
Lire la suite »