Une journée à Suzhou (1) Le Jardin du Maître des Filets

21 avril 2005

A 1 heure de train de Shanghai, Suzhou est une destination idéale pour passer une journée ou un week-end loin de la mégalopole, surtout quand les beaux jours vous redonnent des envies d’escapade. J’avais déjà pu aller à Suzhou et Wuxi en novembre dernier lors d’un voyage organisé par mon université, mais à Suzhou il y a tellement à voir, que je n’ai pas attendu le printemps pour y retourner. Dès la fin février, il fallait absolument que je montre ça à Sandrine. Même si je n’écris l’article que maintenant, les souvenirs sont toujours présents…

“Il y a le paradis au ciel. Et sur terre, il y a Suzhou et Hangzhou.”, citation qui revient immanquablement à l’évocation de Suzhou, considérée, avec Hangzhou, comme un des plus remarquables sites paysagers de Chine. Mais si Hangzhou se distingue par ses trésors naturels, Suzhou, elle, a été savamment ciselée par la main de l’homme. Ainsi à Suzhou, ce qu’il ne faut surtout pas manquer, ce sont ses canaux et ses jardins.

 

Les Jardins de Suzhou

Les jardins sont en effet très nombreux à Suzhou. Mettant en valeur les résidences secondaires des illustres familles chinoises d’antan, ils ont été conçus de manière à recréer une cosmogonie miniature dans les règles de l’art et des traditions chinoises.

Le plus petit d’entre eux, mais aussi celui dont on dit qu’il est le plus joli : le jardin du Maître des Filets. Pour cette journée à Suzhou, j’ai donc voulu y passer. 1 heure de train, achat d’une carte, 1 Gongbaojiding avalé, et un trajet en bus après, nous nous apprêtions à y pénétrer…

Oui, enfin, presque…

Parce que si la carte est utile pour se repérer à la descente du bus, ou du moins pour confirmer l’intuition qui vous a conduit à suivre un groupe de touristes qui se dirigeait dans une certaine direction, ensuite il ne faut pas manquer le virage à prendre sur la grande rue. Celui-ci vous conduira, non pas directement à l’entrée du jardin, mais vous fera prendre une sorte de parcours fléché le long de petites rues désertes, pour enfin arriver au jardin. C’est que ça se mérite les trésors de la Chine ;)
 

Le Jardin du Maître des Filets

Comme dans de nombreux sites touristiques en Chine, une des premières choses que l’on découvre est, non pas un plan, mais plutôt une représentation d’ensemble très figurative des lieux que l’on s’apprête à visiter.

Et voilà ce que ça donne en vrai, et à la lumière du jour :)

On retrouve en fait une des constantes relevées lors des différentes visites de jardins que j’ai pu faire : un grand bassin constituant le cœur du jardin, entouré de galeries, de sculptures de pierres, de petits ponts mais aussi d’arbres et autres plantes variés.

Autour de ce bassin central, c’est une multitude de petites cours qui se succèdent, s’offrent ou bien se cachent, difficile parfois de se rappeler si l’on est déjà passé par l’une ou l’autre. On pourrait se croire perdu dans un grand labyrinthe, c’est l’art de l’agencement qui crée de l’espace là où il n’y en a pas…

 

Le jardin présente aussi en de nombreux endroits des mosaïques de petites pierres sur le sol, très typiques de Suzhou.

S’agit-il de représenter de simples formes géométriques ou figuratives ? Je ne crois pas, mais c’est dans ces moments là qu’on regrette de ne pas avoir avec soi quelqu’un qui puisse vous expliquer la signification des modélisations, des signes utilisés par les artistes chinois.

Ce sont ces petites choses auxquelles, toute occidentale apprenant le chinois que je suis, je me sens encore hermétique, mais qui pourraient m’en apprendre long sur une culture qu’il me semble je touche à peine du doigt.
 

Le temps de repasser par le bassin central, et d’apercevoir d’autres visiteurs…

… que nous voilà dans une nouvelle cour, celle-ci ne sera pas carrée, mais toute en longueur, idéale pour y exposer une “collection” de bonzaï ;)

Une fois que nous penserons avoir fait le tour de toutes les cours, en tout cas de celles qui se sont laissées trouver, nous serons donc ressorties pour retrouver les petites rues de Suzhou, où là, ce n’est plus une végétation délicate qui fleurit le long des murs blancs,… mais bien le linge des habitants du quartier :)
 

Les chinois sont les maîtres du fil à linge, et la rue est leur jardin…

 

Toutes les photos de Suzhou

Tous mes voyages en Chine

Tags: , ,

Sur le même sujet...

6 commentaires pour “Une journée à Suzhou (1) Le Jardin du Maître des Filets”

  1. Commentaire par gazelle :

    Je n’avais pas encore de numérique à l’époque où j’ai visité Suzhou, mais quel régal et quel bonheur que le jardin du Maître des Filets… Dans la même journée et sous la pluie, j’ai aussi pu admirer le jardin de la Politique des Simples,où l’on a vu une exposition de penjings (précurseurs des bonsaïs japonais) ; ensuite, on a visité une partie d’usine de transformation des cocons de vers à soie (car Suzhou est la capitale chinoise en la matière).
    Enfin notre guide nous emmena faire une balade sur les canaux, avec débarquement pour aller rencontrer les gens du village sur leur petit coin de marché typique.
    Avec tout ça, on a bien failli râter le soir notre train de retour pour Shanghaï… Quelle course jusqu’à la gare !
    C’est toujours un plaisir de passer par ton blog… Bravo !

  2. Commentaire par Christine :

    Merci pour la ballade ;)

  3. Commentaire par V :

    Merci pour ce voyage que tu me fais faire chaque fois que je passe ici… C’est toujours un moment de decouverte!

  4. Commentaire par han :

    merci celine

    suzhou,je l’aime bien aussi

    et en fait,c’est ma ville. lol

    mais maintenant,je suis en france

    elle me manque bcp

  5. Commentaire par yehonala :

    merci c’est tellement plus jpli et poétique que dans les guides touristiques.Je met ce jardin en tète de liste de mes activités de Suzhou :)

  6. Commentaire par dadou :

    je viens de faire un voyage en chine avec mon entreprise courant mars 2014 de Pekin à shanghai via xi’an, suzhou, tongli. un total enchantement la découverte de ce pays : des jardins magiques : le jardin du maitre des filets, le jardin du Yipu, les canaux de tongli, la cité interdite, le temple du ciel, la muraille de chine, l’armée des soldats de terre cuite, les jardins du palais d’été… et trois merveilleux musées qui valent le détour : xi’an, shanghai, suzhou>vos yeux n’en reviennent pas de voir tant de chef d’oeuvre. alors si au départ la Chine n’est pas votre destination de prédilection, allez y faire un tour et vous en reviendrez éblouis !!! bon voyage.

Laisser un commentaire