Strict Standards: Declaration of Walker_Page::start_lvl() should be compatible with Walker::start_lvl(&$output) in /nfs/c04/h01/mnt/60430/domains/blog.celine-en-chine.com/html/wp-includes/classes.php on line 1199

Strict Standards: Declaration of Walker_Page::end_lvl() should be compatible with Walker::end_lvl(&$output) in /nfs/c04/h01/mnt/60430/domains/blog.celine-en-chine.com/html/wp-includes/classes.php on line 1199

Strict Standards: Declaration of Walker_Page::start_el() should be compatible with Walker::start_el(&$output) in /nfs/c04/h01/mnt/60430/domains/blog.celine-en-chine.com/html/wp-includes/classes.php on line 1199

Strict Standards: Declaration of Walker_Page::end_el() should be compatible with Walker::end_el(&$output) in /nfs/c04/h01/mnt/60430/domains/blog.celine-en-chine.com/html/wp-includes/classes.php on line 1199

Strict Standards: Declaration of Walker_PageDropdown::start_el() should be compatible with Walker::start_el(&$output) in /nfs/c04/h01/mnt/60430/domains/blog.celine-en-chine.com/html/wp-includes/classes.php on line 1244

Strict Standards: Declaration of Walker_Category::start_lvl() should be compatible with Walker::start_lvl(&$output) in /nfs/c04/h01/mnt/60430/domains/blog.celine-en-chine.com/html/wp-includes/classes.php on line 1391

Strict Standards: Declaration of Walker_Category::end_lvl() should be compatible with Walker::end_lvl(&$output) in /nfs/c04/h01/mnt/60430/domains/blog.celine-en-chine.com/html/wp-includes/classes.php on line 1391

Strict Standards: Declaration of Walker_Category::start_el() should be compatible with Walker::start_el(&$output) in /nfs/c04/h01/mnt/60430/domains/blog.celine-en-chine.com/html/wp-includes/classes.php on line 1391

Strict Standards: Declaration of Walker_Category::end_el() should be compatible with Walker::end_el(&$output) in /nfs/c04/h01/mnt/60430/domains/blog.celine-en-chine.com/html/wp-includes/classes.php on line 1391

Strict Standards: Declaration of Walker_CategoryDropdown::start_el() should be compatible with Walker::start_el(&$output) in /nfs/c04/h01/mnt/60430/domains/blog.celine-en-chine.com/html/wp-includes/classes.php on line 1442

Strict Standards: Redefining already defined constructor for class wpdb in /nfs/c04/h01/mnt/60430/domains/blog.celine-en-chine.com/html/wp-includes/wp-db.php on line 306

Strict Standards: Redefining already defined constructor for class WP_Object_Cache in /nfs/c04/h01/mnt/60430/domains/blog.celine-en-chine.com/html/wp-includes/cache.php on line 431

Strict Standards: Declaration of Walker_Comment::start_lvl() should be compatible with Walker::start_lvl(&$output) in /nfs/c04/h01/mnt/60430/domains/blog.celine-en-chine.com/html/wp-includes/comment-template.php on line 1269

Strict Standards: Declaration of Walker_Comment::end_lvl() should be compatible with Walker::end_lvl(&$output) in /nfs/c04/h01/mnt/60430/domains/blog.celine-en-chine.com/html/wp-includes/comment-template.php on line 1269

Strict Standards: Declaration of Walker_Comment::start_el() should be compatible with Walker::start_el(&$output) in /nfs/c04/h01/mnt/60430/domains/blog.celine-en-chine.com/html/wp-includes/comment-template.php on line 1269

Strict Standards: Declaration of Walker_Comment::end_el() should be compatible with Walker::end_el(&$output) in /nfs/c04/h01/mnt/60430/domains/blog.celine-en-chine.com/html/wp-includes/comment-template.php on line 1269

Strict Standards: Redefining already defined constructor for class WP_Dependencies in /nfs/c04/h01/mnt/60430/domains/blog.celine-en-chine.com/html/wp-includes/class.wp-dependencies.php on line 31

Strict Standards: Redefining already defined constructor for class WP_Http in /nfs/c04/h01/mnt/60430/domains/blog.celine-en-chine.com/html/wp-includes/http.php on line 61

Strict Standards: Redefining already defined constructor for class gregsHighPerformanceSEO in /nfs/c04/h01/mnt/60430/domains/blog.celine-en-chine.com/html/wp-content/plugins/gregs-high-performance-seo/ghpseo.php on line 39

Strict Standards: Non-static method Kphobia::bootstrap() should not be called statically in /nfs/c04/h01/mnt/60430/domains/blog.celine-en-chine.com/html/wp-content/plugins/koumpounophobia/Kphobia.php on line 522

Strict Standards: Non-static method Post2Post::bootstrap() should not be called statically in /nfs/c04/h01/mnt/60430/domains/blog.celine-en-chine.com/html/wp-content/plugins/post-to-post-links-ii/Post2Post.php on line 220

Strict Standards: Non-static method Shashin::bootstrap() should not be called statically in /nfs/c04/h01/mnt/60430/domains/blog.celine-en-chine.com/html/wp-content/plugins/shashin/Shashin.php on line 1043

Strict Standards: call_user_func_array() expects parameter 1 to be a valid callback, non-static method ShashinWidget::initWidgets() should not be called statically in /nfs/c04/h01/mnt/60430/domains/blog.celine-en-chine.com/html/wp-includes/plugin.php on line 339

Strict Standards: call_user_func_array() expects parameter 1 to be a valid callback, non-static method GoogleSitemapGeneratorLoader::Enable() should not be called statically in /nfs/c04/h01/mnt/60430/domains/blog.celine-en-chine.com/html/wp-includes/plugin.php on line 339

Strict Standards: call_user_func_array() expects parameter 1 to be a valid callback, non-static method Shashin::getHeadTags() should not be called statically in /nfs/c04/h01/mnt/60430/domains/blog.celine-en-chine.com/html/wp-includes/plugin.php on line 339
Céline en Chine | Articles pour mai, 2005 - Page 2
Strict Standards: call_user_func_array() expects parameter 1 to be a valid callback, non-static method GA_Filter::spool_analytics() should not be called statically in /nfs/c04/h01/mnt/60430/domains/blog.celine-en-chine.com/html/wp-includes/plugin.php on line 339

2005 mai - Page 2 sur 4

Il faut la suivre

22 mai 2005

Strict Standards: call_user_func_array() expects parameter 1 to be a valid callback, non-static method Shashin::parseContent() should not be called statically in /nfs/c04/h01/mnt/60430/domains/blog.celine-en-chine.com/html/wp-includes/plugin.php on line 166

L’actualité de la Chine fut particulièrement chargée cette semaine, difficile à suivre en temps réel et surtout au vu du nombre de domaines touchés. Petit panorama de ce qui a pu retenir l’attention.


Mardi 17 : Le textile chinois tracasse Bruxelles

Tout le monde en parle en ce moment, les Etats-Unis et l’Union Européenne n’entendent pas laisser déferler le textile chinois sur leur territoire. Débat plus complexe que “les chinois sont exploités alors forcément ils sont plus compétitifs.”, question de marges des fabricants et revendeurs, de qualité, des taxes d’importation et de contournement des règles de jeu de l’OMC, en tout cas Bruxelles annonce la couleur.

Bruxelles veut endiguer l’afflux des textiles chinois

Mardi 17 mai, à Bruxelles, Peter Mandelson, le commissaire européen au commerce extérieur, a dévoilé son intention d’ouvrir “immédiatement” des consultations formelles avec la Chine, afin de la contraindre à limiter, d’ici fin juin, ses exportations de tee-shirts et de fil de lin, deux catégories parmi les plus exposées. [...]

De janvier à avril 2005, depuis la suppression des derniers quotas, les importations de tee-shirts et de fil de lin ont progressé respectivement de 187 % et de 56 % par rapport à la même période en 2004. Les prix des tee-shirts importés de Chine ont baissé de 36 %. Surtout, les experts de la Commission ont constaté que la production a reculé dans le même temps de 12 % en Grèce, de 30 % à 50 % au Portugal, et de 8 % en Slovénie.

Sur l’ensemble de l’Union, la fabrication de fil de lin aurait, elle, chuté de 25 %, et l’emploi de 13 % en un an, en touchant particulièrement, selon M. Mandelson, la France et l’Italie. Dans cette catégorie, la part de marché de la Chine a presque doublé pour atteindre les 45 %. La hausse des importations en provenance de l’empire du Milieu s’est faite au détriment d’autres fournisseurs traditionnels de l’Union (Pakistan, Sri Lanka, Bangladesh, Inde et Maroc).[...]

Philippe Ricard

Le Monde.fr - 18/05/05
voir article complet et la suite du dossier très détaillé en ligne


Mercredi 18 : Où ça de la contrefaçon en Chine ?

Patrick Devedjian fait une descente dans le marché de la soie à Pékin : radar à contrefaçon en opération…
En plus, c’était encore relativement soft. S’il était venu au Fake Market (Marché du Faux, c’est son nom…) de Shanghai, il se serait peut-être vu proposé “DVD, DVD ! Sex, Sex !” par quelques Chinois hagards…

Visite ministérielle à Pékin d’un haut lieu de la contrefaçon

Le ministre délégué de l’industrie, Patrick Devedjian, n’a pas fait beaucoup d’affaires, mercredi 18 mai, au marché de la soie, haut lieu de la contrefaçon à Pékin : un polo Lacoste acheté 150 yuans (14,35 euros), une chemise Ralph Lauren marchandée pour 125 yuans.[...]

Tous les propriétaires n’ont pas été prévenus de cette visite et certains dissimulent en catastrophe les produits français sous le comptoir à l’approche du ministre et des caméras des chaînes françaises. Les rabatteurs habitués à ouvrir les catalogues des grands noms du luxe sous le nez du chaland ont déserté les rayons. M. Devedjian monte à l’étage des bijoux et des montres, examine une Breitling qu’il pourrait emporter pour 50 yuans, jette un oeil sur les Swatch et les Bulgari, cherche en vain de fausses Rolex. Quelques vitrines ont été recouvertes d’un tissu blanc. Le ministre descend au rayon maroquinerie, en quête d’un sac Louis Vuitton, qu’il déniche au fond d’une échoppe. “Ça a l’odeur du Vuitton, l’aspect du Vuitton, mais ce n’est pas du Vuitton”, ironise-il.[...]

M. Devedjian veut croire à la “bonne foi” de Pékin, qui a durci la répression contre ce phénomène. Mais dès que l’importun a tourné les talons, les modèles disparus réapparaissent et les affaires reprennent.”

Jean-Michel Bezat

Le Monde.fr - 18/05/05
voir article complet


Jeudi 19 : Libertés Internet

Force est de constater que sans “astuce” on ne peut pas accéder à toute la toile depuis la Chine. Des plateformes entières de blogs coupées (Skyblog, BlogSpirit, etc…), les sites “sensibles” traitant de sujets politiques, pornographiques, polémiques, ou même de technologies des réseaux informatiques. La Chine trouvera-t-elle une opposition suffisante pour que les choses bougent ou du moins n’empirent pas… ?

Censure, made in Pékin

Suite à l’annonce faite par Google de l’ouverture prochaine d’un bureau en Chine, Reporters sans frontières a écrit aux deux fondateurs de l’entreprise, Larry Page et Sergey Brin, pour leur demander de répondre clairement à cette question : “Accepterez-vous de censurer votre moteur de recherche si cela vous est demandé par Pékin ?”

Contacté par Reporters sans frontières, le service des relations presse de Google a précisé que leur bureau en Chine n’aurait, dans un premier temps, qu’un rôle d’étude, afin de “mieux comprendre ce marché complexe”.[...]

Jusqu’à récemment, Google avait toujours refusé de se plier à la volonté du gouvernement chinois en la matière. Mais des décisions récentes nous font craindre que votre engagement à respecter la liberté d’expression ne cède face à des logiques commerciales. Tout d’abord, nous avons été étonnés d’apprendre que vous avez investi, en juillet 2004, dans un moteur chinois concurrent, Baidu, qui filtre ses résultats de recherche. Nous comprenons mal que vous deveniez aujourd’hui partenaire d’un site vers lequel les autorités redirigeaient vos utilisateurs, en 2002, lorsque Google était interdit en Chine. Plus inquiétant, en novembre dernier, vous avez accepté de retirer de la version chinoise de votre moteur d’actualité les publications jugées “subversives” par Pékin.

Nous vous demandons simplement de refuser l’autocensure. Si les autorités chinoises souhaitent bloquer l’accès à certains sites Internet, elles doivent le faire elles-mêmes ; elles ne s’en privent d’ailleurs pas. En revanche, nous trouverions extrêmement inquiétant que vous participiez vous-même à la politique de répression de la liberté d’expression engagée par le gouvernement chinois. Certes, votre principal concurrent dans le pays, Yahoo !, a décidé de se plier aux exigences de la Chine dans ce domaine. Mais nous attendons de Google, qui affiche depuis sa création une volonté de respecter certains principes éthiques, une position plus courageuse.[...]

Lettre signée par Robert Ménard, secrétaire général de Reporters sans frontières.

Zataz Mag.com
voir article complet


Samedi 21 : Le cinéma chinois récompensé à Cannes

Une note moins dramatique pour cette semaine : le cinéma chinois a son lauréat à Cannes cette année ! “Shanghai Dreams” du réalisateur WANG Xiaoshuai a reçu le Grand Prix du Jury.

Je ne l’ai pas encore vu donc j’aurai du mal à vous en parler, mais vous pouvez déjà retrouver la fiche du film sur le site du Festival de Cannes, ainsi qu’une critique du film ici.

Dimanche 22 : La grippe aviaire, encore
J’apprends ce soir qu’une nouvelle épidémie de grippe aviaire s’est déclarée, cette fois dans une région occidentale de la Chine, ouf j’en suis loin. Remarquez, de toute façon, pour nous ça ne change rien à notre quotidien, nous n’avons pas encore l’habitude de nous promener dans les marchés de volailles. Mais bon pour rassurer tout le monde, c’est promis je ferai attention…

Pour ceux qui veulent en savoir plus sur cette énième foyer d’épidémie, suivez le lien.

Voilà donc pour la semaine info. Je n’ai pas parlé des élections de Taiwan pour son indépendance (14/05/05) qui l’auraient sûrement mérité, mais je vous laisse lire l’article de Marieke à ce sujet. J’en ai peut-être loupé d’autres. Comme par exemple il paraîtrait que le chinois est la 2ème langue de contenu de page web (derrière l’anglais bien sûr) pour une part de 13%, bon le français 6ème avec 4% (mais 2ème langue des blogs ahah).

C’était une habile tentative de diversifier mes sources, parce que les liens précédents étaient un peu mono-source si vous avez bien tout cliqué ;) Si vous en avez d’autres à suggérer, je suis preneuse, c’est que ça prend du temps de fouiller le web.

Bienvenue à Kitchouilleland !

20 mai 2005

Strict Standards: call_user_func_array() expects parameter 1 to be a valid callback, non-static method Shashin::parseContent() should not be called statically in /nfs/c04/h01/mnt/60430/domains/blog.celine-en-chine.com/html/wp-includes/plugin.php on line 166

Strict Standards: array_walk() expects parameter 2 to be a valid callback, non-static method Shashin::_strtolower() should not be called statically in /nfs/c04/h01/mnt/60430/domains/blog.celine-en-chine.com/html/wp-content/plugins/shashin/Shashin.php on line 772

Amis de Winnie l’Ourson, Mickey, Garfield, Hello Kitty et de tous leurs cousins, la Chine est faite pour vous !

A vrai dire j’ignore s’il s’agit d’un phénomène propre à Shanghai et Beijing ou davantage généralisé, mais c’est un fait, la Chine, c’est Kitch :]

Nous en prendrons pour preuve le nombre ahurissant de boutiques entièrement dédiées aux articles de fantaisie.
Sur Dongchuan Lu, en l’espace de 500m on peut en compter un minimum de 5. Même le campus possède sa boutique ès kitchouille-attitude (photo ci-dessous) !

Et la clientèle visée est loin de se limiter aux plus jeunes.
Lire la suite »

Zapata’s, la cantina à Shanghai

19 mai 2005

Strict Standards: call_user_func_array() expects parameter 1 to be a valid callback, non-static method Shashin::parseContent() should not be called statically in /nfs/c04/h01/mnt/60430/domains/blog.celine-en-chine.com/html/wp-includes/plugin.php on line 166

Strict Standards: array_walk() expects parameter 2 to be a valid callback, non-static method Shashin::_strtolower() should not be called statically in /nfs/c04/h01/mnt/60430/domains/blog.celine-en-chine.com/html/wp-content/plugins/shashin/Shashin.php on line 772

Strict Standards: array_walk() expects parameter 2 to be a valid callback, non-static method Shashin::_strtolower() should not be called statically in /nfs/c04/h01/mnt/60430/domains/blog.celine-en-chine.com/html/wp-content/plugins/shashin/Shashin.php on line 772

Strict Standards: array_walk() expects parameter 2 to be a valid callback, non-static method Shashin::_strtolower() should not be called statically in /nfs/c04/h01/mnt/60430/domains/blog.celine-en-chine.com/html/wp-content/plugins/shashin/Shashin.php on line 772

Strict Standards: array_walk() expects parameter 2 to be a valid callback, non-static method Shashin::_strtolower() should not be called statically in /nfs/c04/h01/mnt/60430/domains/blog.celine-en-chine.com/html/wp-content/plugins/shashin/Shashin.php on line 772

Strict Standards: call_user_func() expects parameter 1 to be a valid callback, non-static method Post2Post::setLink() should not be called statically in /nfs/c04/h01/mnt/60430/domains/blog.celine-en-chine.com/html/wp-includes/shortcodes.php on line 194

Un restaurant qui utilise une recette détonante : un soupçon de Chine, pas mal de Mexique, et beaucoup beaucoup du reste du Monde…

Le Zapata’s est le premier restaurant occidental que j’ai pu tester à Shanghai l’hiver dernier. Il y a des fois comme ça où après plusieurs mois de vie en Chine, ça fait du bien de retrouver des saveurs non chinoises :)

C’est donc un restaurant mexicain très sympa, où vous pouvez manger des super plats de tortillas, enchiladas, tacos, etc, présentés pour vous par des serveurs chinois sur de grandes tables en bois, dans une ambiance colorée mais un peu tamisée, sur une musique caliente ou internationale.

Au vu du menu et des tarifs affichés (comparables à ceux affichés en Europe), il ne faudra pas s’étonner que la clientèle soit quasi-exclusivement une clientèle d’expatriés.

Aux heures de repas traditionnelles, les 2 étages du restaurant avec mezzanine et l’espace en extérieur pour l’été, offrent donc un cadre génial pour s’évader un peu de la Chine et se régaler entre amis :]

Mais quand arrive 22h00, ce n’est plus le restaurant qui fait recette, mais bien le bar-club. On ne s’y trompe pas, le Zapata’s, situé sur Hengshan Road une des rues les plus connues à Shanghai pour ces clubs avec Maoming South Road, n’échappe pas à la fièvre qui envahit le quartier.

Si j’étais déjà allée mangée là-bas deux fois, je n’avais pas encore eu l’occasion d’y rester pour une deuxième partie de soirée, encore qu’une fois le changement de musique nous avait mis la puce à l’oreille sur ce qui allait suivre après notre repas… Pascal nous avait tellement parlé des fameuses ladies night du Zapata’s que pour notre première soirée downtown depuis quelques semaines, avec Marieke nous nous étions promis que notre premier mercredi post-HSK nous verrait au Zapata’s :)

Pascal nous avait prévenues, ce qu’il y a de bien lors de ces ladies night qui offrent les marguaritas gratuites à la gent féminine, c’est que rien que de se poser quelque part et de regarder c’est déjà fort intéressant…

Quand nous arrivons un peu après 22h, la cour extérieure est déjà bien occupée, le restaurant est plein à craquer et les platines chauffent depuis un moment. Nous nous posons justement dehors, pas de doute l’endroit est uniquement rempli d’expats venus s’amuser, les quelques chinois sont ou bien du service, ou bien des chinoises accompagnant des expats.

Pour nous, force est de constater, nous n’avons plus l’habitude de ces soirées endiablées. Les virées en boîtes ne sont pas vraiment dans les moeurs des étudiants chinois, et quand on habite à plus d’une heure de taxi de ces lieux de sorties, il faut croire qu’on finit par sortir uniquement quand on en a vraiment envie. En liquidant notre bière, alors que nos voisins se prenaient en photos, criaient de joie tellement ça faisait longtemps qu’ils s’étaient pas revus depuis la dernière ladies night, on avait peut-être l’impression de ne pas vraiment faire partie de la soirée.

Mais je n’étais pas d’accord pour rester à côté de la soirée. Peut-être que je ne suis pas une expat venue faire le show et dépenser mes sous devant mes collègues américains, peut-être que ce soir je porte un pantalon et une petite veste, peut-être que je ne suis pas pendue à mon portable, et peut-être que je ne discute pas très fort avec mon voisin pour me faire entendre… et alors, ça ne m’empêchera pas d’aller me plonger dans l’ambiance !

Pourquoi se prendre la tête à vouloir comprendre pourquoi les gens sont là après tout, l’important c’est de profiter dans ce genre de soirée, et d’oublier… ça tombe bien, j’en avais besoin.

Alors oui, je suis allée à l’intérieur, là où pour danser, soit tu marchais sur les genoux de ton voisin, soit tu montais sur le bar :]

Je ne suis pas assez exhibitionniste, ni suffisamment emmêchée hier, pour me joindre aux gazelles qui se trémoussaient sur le bar, encore que finalement, ça aurait été la meilleure solution si j’avais voulu avoir moins chaud ou me faire moins pousser. J’ai d’ailleurs voulu immortalisé la fièvre de la masse en transe aux pieds des danseuses endiablées, mais… pfff… elles bougeaient trop, pas un seul cliché valable.

Mais j’ai trouvé la parade. Vous pourrez trouver des photos sur le site du restaurant.

Tout plein d’autres infos utiles aussi sur Smart-Shanghai.com, avec l’adresse pour le taxi ;)

Autres endroits pour sortir à Shanghai

Une jidan baobing, ça vous dit ?

17 mai 2005

Strict Standards: call_user_func_array() expects parameter 1 to be a valid callback, non-static method Shashin::parseContent() should not be called statically in /nfs/c04/h01/mnt/60430/domains/blog.celine-en-chine.com/html/wp-includes/plugin.php on line 166

Strict Standards: array_walk() expects parameter 2 to be a valid callback, non-static method Shashin::_strtolower() should not be called statically in /nfs/c04/h01/mnt/60430/domains/blog.celine-en-chine.com/html/wp-content/plugins/shashin/Shashin.php on line 772

Strict Standards: array_walk() expects parameter 2 to be a valid callback, non-static method Shashin::_strtolower() should not be called statically in /nfs/c04/h01/mnt/60430/domains/blog.celine-en-chine.com/html/wp-content/plugins/shashin/Shashin.php on line 772

Strict Standards: array_walk() expects parameter 2 to be a valid callback, non-static method Shashin::_strtolower() should not be called statically in /nfs/c04/h01/mnt/60430/domains/blog.celine-en-chine.com/html/wp-content/plugins/shashin/Shashin.php on line 772

Pour se régaler en Chine, pas besoin de chercher le meilleur restaurant de la ville, le bonheur est au coin de la rue…

Sur Dongchuan Lu, la rue où j’habite, et tout autour, on trouve un nombre incroyable de petits restaurants ouverts quasiment à toute heure pour vous servir en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire des plats de tous les coins de la Chine.

Mais à la tombée du jour, ceux-ci vont très vite être concurrencés par des envahisseurs qui vont venir occuper les trottoirs, devant leur pas de porte.

Ces envahisseurs, c’est une poignée de marchands ambulants, qui arrivent chargés de leur stand roulant pour s’installer jusque tard dans la nuit et vendre aux passants fruits et légumes, brochettes en tout genre, soupes de nouilles personnalisées, etc.

Pour les trouver, il suffit donc de sortir au coin de la rue, en espérant qu’il ne pleuve pas, et que les autorités du coin n’est pas décidé de se poster momentanément là. Et oui, forcément, ce type de commerce n’est pas très légal… ni très hygiénique d’ailleurs…

les monceaux de détritus s’accumulent tout autour des stands, on vous sert à mains nues pas très propres… donc mieux vaut se méfier avant de choisir n’importe quoi au hasard et de se retrouver clouer au lit l’estomac tout retourné ;)

Le mieux, c’est donc de préférer les denrées cuites sous vos yeux. Pour ça, il en est une que nous avons testée (sur les conseils avisés de camarades-cobayes ;) ), et que nous adorons : la jidan baobing.

Jidan baobing, c’est l’équivalent chinois de nos bonnes vieilles crêpes, avec une recette légèrement revisitée :)

Sur leur chariot de fortune repliable en une minute en cas d’approche des forces de l’ordre, les couples ont installé une plaque chauffante pour y faire cuire les crêpes et ont disposé tout autour les éléments nécessaires à leur préparation.

Quand la pâte très épaisse est étalée à l’aide d’un ustensile en bois, elle sera alors recouverte de quelques herbes et d’un oeuf tout d’abord.

Puis suivant que vous êtes un amateur de sensations fortes ou non, vous demanderez une baobing “la” ou bien “bu la”, comprendre avec ou sans épices. Pendant que monsieur étalera une sauce légèrement relevée pour donner un peu de goût, madame saupoudrera un autre condiment. Puis le clou de la jidan baobing, c’est l’ajout dans la crêpe repliée d’une sorte de gaufre frite bien croustillante. On replie la crêpe par dessus, on vous met le tout dans un petit sac plastique parce que c’est super chaud quand même :) … en échange de quoi vous tendez vos 2 yuans.

Humm, c’est trop bon ;)

Rien de tel pour se caler ! Le restaurant de l’université en sert aussi, mais avouez que la préparation d’une jidan baobing derrière une vitre par un cuisinier en blouse blanche c’est quand même beaucoup moins savoureux qu’avec les odeurs de la rue ;]

Nous on en prend très régulièrement quand on revient du tkdo, ou bien quand on préfère manger vite fait devant son ordi ou un dvd : “Tiens, ça te dit une jidan baobing ?”, pratique, limite gratuit, nutritif et délicieux, c’est l’idéal :]

A tel point qu’on a même nos couples habitués pour les crêpes. Du coup c’est plus facile pour les prendre en photos, ils font d’abord les timides mais en insistant un peu avec le sourire, ils acceptent volontier. Qui sais peut-être qu’un jour ils me montreront même comme les faire :)

Ouai… bon en attendant… ça vous dit une jidan baobing ?

Il pleut sur Shanghai

17 mai 2005

Strict Standards: call_user_func_array() expects parameter 1 to be a valid callback, non-static method Shashin::parseContent() should not be called statically in /nfs/c04/h01/mnt/60430/domains/blog.celine-en-chine.com/html/wp-includes/plugin.php on line 166

Strict Standards: array_walk() expects parameter 2 to be a valid callback, non-static method Shashin::_strtolower() should not be called statically in /nfs/c04/h01/mnt/60430/domains/blog.celine-en-chine.com/html/wp-content/plugins/shashin/Shashin.php on line 772

Strict Standards: array_walk() expects parameter 2 to be a valid callback, non-static method Shashin::_strtolower() should not be called statically in /nfs/c04/h01/mnt/60430/domains/blog.celine-en-chine.com/html/wp-content/plugins/shashin/Shashin.php on line 772

Strict Standards: array_walk() expects parameter 2 to be a valid callback, non-static method Shashin::_strtolower() should not be called statically in /nfs/c04/h01/mnt/60430/domains/blog.celine-en-chine.com/html/wp-content/plugins/shashin/Shashin.php on line 772

Strict Standards: call_user_func() expects parameter 1 to be a valid callback, non-static method Post2Post::setLink() should not be called statically in /nfs/c04/h01/mnt/60430/domains/blog.celine-en-chine.com/html/wp-includes/shortcodes.php on line 194

Il pleut sur Shanghai… et ça m’énerve…

Pourquoi faut-il toujours qu’il fasse mauvais une fois que les examens sont passés ? hein, non mais !?
Quand on voudrait aller taper la balle sur le terrain, hop une averse pour vous clouer à l’intérieur et vous empêcher de respirer le grand air… Mais tout n’est pas perdu, quand comme moi vous en avez marre de vous trouvez le nez à votre bureau parce que c’est ce que vous avez fait pendant les 15 derniers jours, vous pensez faire du ping pong, ça reste en intérieur mais au moins on se bouge un peu. Alors un parapluie et on y va.
Sauf que bien sûr, même quand on est motivé, on n’est pas original. Tout le monde ici a eu la même idée, résultat pas de table de ping pong de libre, alors demi-tour direction l’appartement.

Et là, bam, ZE grosse averse. Du genre de celles qui font fuire tout le monde. Je me suis retrouvée bien seule sous mon parapluie en tenue de sport au milieu des allées du campus. Mais au moins, maintenant que je ne suis plus stressée par mes exams, j’ai peux prendre mon temps. Moi j’aime bien marcher sous la pluie :]

Alors j’en ai profité pour vous ramener quelques photos de Minhang sous la pluie.

Des quelques téméraires qui, ou bien avaient prévu le coup, ou bien ont bravé le mauvais temps quand tous les autres rentraient chez eux.

Parce qu’à Shanghai, par temps de pluie, n’espérez même pas trouver un taxi, donc si vous êtes pressé, parfois le vélo est votre seule option…

Il faut dire que Shanghai est réputée pour ces pluies capricieuses, alors les Shanghaiens ont l’habitude et savent gérer la situation grâce à des équipements spécifiques dont notamment le parapluie universel, mais surtout le poncho shanghaien, archi-typique du coin :)

Malheureusement pour d’autres, le poncho pour remorque à vélo n’existe pas encore…

Enfin, petit souvenir. Je vous parlais il n’y a pas longtemps des trous qui se creusaient ici et là autour et dans l’université. Aujourd’hui en lieu et place de ces trous, coulaient de nouvelles rivières…

Du coup, désolée Marieke, mais je crois que la jidan baobing de ce soir s’annonce mal ;(