Voyage vers l’Ouest (6) La Réserve Naturelle de Tianshan

11 février 2012

Le 3e jour de mon voyage au Xinjiang fut probablement le plus mémorable, si je dois compter en quantité de paysages inoubliables et d’aventures rocambolesques !
La veille, j’avais en effet organisé avec mon chauffeur de taxi un périple à la frontière de l’impossible : en une journée, visiter la réserve naturelle de Tianshan et redescendre à l’opposé défier la cité fantôme Moguicheng.
 


Afficher Journey to the West, Xinjiang 2011 sur une carte plus grande
 

Je retrouvais donc le chauffeur à la sortie de l’hôtel de bon matin, avec le plein de provision et surtout d’eau pour la journée. Le temps de faire un crochet pour acheter quelques bon nang bien chauds (miam !), et nous étions en route : plein nord, direction les montagnes Tianshan.

Très vite, nous étions sortis de la ville, avec à perte de vue des champs vierges. Ou en tout cas c’est ce qu’il paraissait. Mais je discernais deci-delà des formes bizarres comme sorties de terre. Quand j’ai demandé à mon chauffeur de quoi il s’agissait, il me répondit : c’est le cimetière. Nous étions à des dizaines de kilomètres de la ville !
 

L’instant chameau !

Nous avons roulé ainsi encore un bon moment, seuls sur une route rectiligne avec la terre à perte de vue, les montagnes qui se rapprochaient et un ciel bleu pur. L’évasion prit tout son sens, quand je découvris une autre forme bizarre à la surface de la terre. Une forme qui bougeait cette fois-ci : des chameaux !

Tianshan - 2 chameaux au bord de la route
Pin It Tianshan - 2 chameaux au bord de la route
Tianshan - troupeau de chameaux
Pin It Tianshan - troupeau de chameaux


 

Ce fut ma toute première rencontre avec cet animal si moyen-oriental et ici, si, … en liberté totale ! Ils paissaient tranquillement au bord de la route. A la vue de mon émerveillement, mon chauffeur s’arrêta net. Je sautai du taxi pour aller immortaliser cette rencontre sans précédent :)

Une fois mes émotions dissipées, je fus saisie par la pureté de l’air et l’immensité qui m’entourait. Je pris un grande inspiration avant de remonter dans mon carrosse jaune et vert dont mon chauffeur-guide touristique m’attendait. Et oui, la route est encore longue…

Tianshan - Chauffeur de taxi attend
Pin It Tianshan - Chauffeur de taxi attend

 

Vue imprenable sur la réserve

… et parsemée d’embûches. Nous arrivons rapidement dans les montagnes, que nous traversons sur une route, disons,… pas prévue pour les taxis. En quelques mots, j’ai fait un peu de tape cul quoi ;)
En fait mon chauffeur m’expliqua que la route que nous prenions n’était pas la route habituelle pour traverser les montagnes, justement parce qu’elle est censée être impraticable par les voitures classiques. La raison pour laquelle il l’a choisie, c’est pour me montrer ça : la vue du sommet des montagnes !

Tianshan - Point de vue sommet
Pin It Tianshan - Point de vue sommet

Nous nous sommes arrêtés tout en haut, au temple de Tianshan, en cours de rénovation. Seuls au monde donc, en omettant les 2 ou 3 ouvriers.

Tianshan - Nouveau temple de tianshan
Pin It Tianshan - Nouveau temple de tianshan
Tianshan - Ascencion vers ancien temple
Pin It Tianshan - Ascencion vers ancien temple
Tianshan - Point de vue du haut du temple
Pin It Tianshan - Point de vue du haut du temple

Je montais seule les marches menant au petit pavillon. La température avait rudement baissé et l’air se raréfiait, mais quelle pureté ! Je restai ainsi quelques minutes à profité du paysage, du silence, des éléments…, avant de redescendre de mon petit nuage, du pavillon et finalement de la montagne.
 

Nous zigzaguâmes ainsi entre les pins colorés par les premiers jours de l’automne. Je n’ai pas pu m’empêcher, dès que la voiture ralentissait pour aborder les épingles, de prendre des photos par la fenêtre. Sans regrets !

Tianshan - Descente du versant sud par la fenêtre
Pin It Tianshan - Descente du versant sud par la fenêtre
Tianshan - Versant sud boisé bicolore
Pin It Tianshan - Versant sud boisé bicolore
Tianshan - Arbres colorés
Pin It Tianshan - Arbres colorés

 

Les camions et la prairie

Arrivés au pied de la montagne, c’est un toute autre paysage qui se dévoile. Une yourte mongole apparaît d’abord, puis un cheval près d’un arbre penché comme figé par un vent trop fort, et … on dirait… comme une ligne multicolore, immobile le long de la route : c’est une caravane, mais pas une caravane de chameaux, une caravane de camions !

Tianshan - Yourte
Pin It Tianshan - Yourte
Tianshan - Le cheval et l'arbre penché
Pin It Tianshan - Le cheval et l’arbre penché
Tianshan - Paysage du pied de la montagne
Pin It Tianshan - Paysage du pied de la montagne
Tianshan - Yourtes camions et paysage
Pin It Tianshan - Yourtes camions et paysage

 

Nous sommes en fait tout près d’un point de ravitaillement de camions convoyeurs de marchandises, une vision des caravanes de la Route de la Soie, version 21e siècle…

Tianshan - Camions et vaches
Pin It Tianshan - Camions et vaches
Tianshan - Caravane de camions
Pin It Tianshan - Caravane de camions
Tianshan - La chèvre abattue
Pin It Tianshan - La chèvre abattue

 

Puis prairies et pâturages occupent l’horizon. Vaches et moutons paissent tranquillement, des ruches s’alignent au bord de la route, tandis qu’au loin, se dessine la dune de sable rugissante 鸣沙山.

Tianshan - Aux abords de la dune
Pin It Tianshan - Aux abords de la dune
Tianshan - Patûrage
Pin It Tianshan - Patûrage
Tianshan - Ruches au bord de la route
Pin It Tianshan - Ruches au bord de la route

 

Déjà 2h30 de route, déjà des merveilles plein les yeux et plein l’appareil photo, mais ce n’est que le début. Nous nous arrêtons enfin aux abords de la dune. La suite… pour bientôt ; )
 

Tags: , , ,

Sur le même sujet...

Laisser un commentaire