Retraite à Qingdao (2) Shilaoren Plage

8 juin 2011

Ce samedi, 2e journée de mon séjour à Qingdao, le soleil tant espéré la veille a décidé de sortir de sa couette de brume ce matin pour venir me chatouiller aussi hors de la mienne : ) Il n’est pas bien fort, mais au moins je peux enfin dire sans mentir : pour de vrai, je voyais la mer depuis ma chambre !

Donc aujourd’hui, ce sera journée PLAGE ! Après la plage N2 de la veille, je ne vais pas chercher à jouer les aventurières, et vais consacrer mon entière journée à la plage Shilaoren 石老人, qui part d’en face de ma fenêtre jusqu’à environ 4 - 5 kilomètres au Nord, et réputée une des plus belles et plus propres de Qingdao.

Ni une ni deux, je me dépêche de sortir pour aller voir la mer à la douce lumière du matin. Et je crois que j’ai bien fait. C’est quand même chouette une plage tranquille aux premières heures du jour

Qingdao - Plage shilaoren 石老人
Pin It Qingdao - Plage shilaoren 石老人
Qingdao - Plage shilaoren 石老人
Pin It Qingdao - Plage shilaoren 石老人
Qingdao - Plage shilaoren 石老人
Pin It Qingdao - Plage shilaoren 石老人

En fait, la plage Shilaoren comporte 2 sections.

La première, plus au sud située entre Haichuan Lu 海川路  et Haining Lu 海宁路, est une suite de petites plages, plutôt rocheuses. Je vais vite comprendre que c’est en réalité la partie la plus agréable : elle est bordée de petits jardins fleuris ou boisés qui protègent de la route, et en arrière-plan, on peut voir de petites villas typiques du bord de mer et une montagne (couverte) en toile de fond. Moins fréquentées par les touristes en quêtes de grandes étendues de sable, ces plages sont vraiment très mignonnes et idéales pour un moment de pure détente nature et s’isoler avec les éléments. La plage telle que je l’aime en somme !

Qingdao - Plage shilaoren 石老人
Pin It Qingdao - Plage shilaoren 石老人
Qingdao - Plage shilaoren 石老人 - Pêcheurs
Pin It Qingdao - Plage shilaoren 石老人 - Pêcheurs
Qingdao - Plage shilaoren 石老人 - Pont de bois
Pin It Qingdao - Plage shilaoren 石老人 - Pont de bois
Qingdao - Plage shilaoren 石老人
Pin It Qingdao - Plage shilaoren 石老人

Un véritable air de ma chère Bretagne flotte dans cette atmosphère simple et légère. Au détour de la promenade du front de mer, quelques signes me rappellent cependant que je suis bien en Chine.

Qingdao - Plage shilaoren 石老人 - Le plage et le dragon
Pin It Qingdao - Plage shilaoren 石老人 - Le plage et le dragon

Qu’à cela ne tienne, c’est l’endroit idéal pour faire une pause déjeuner - lecture - sieste. A l’ombre de la pinède, je savoure la vue, le soleil, la brise, les pages de mon livre, … et un p’tit pique-nique improvisé. Un vrai bonheur…

Qingdao - Plage shilaoren 石老人
Pin It Qingdao - Plage shilaoren 石老人

La seconde partie est résolument plus touristique. Située au nord de Haining Lu 海宁路, c’est une grande bande de sable qui doit bien faire 2 km de long. La plage est immense, peu de rochers,… mais pleine de touristes bordée par un front de mer en fort développement : hotels et restaurants se construisent, et pas avec le plus de charme pour le paysage. Typique, mais fort dommage…

Qingdao - Plage shilaoren 石老人
Pin It Qingdao - Plage shilaoren 石老人

A l’extrême pointe nord, on peut voir cependant le fameux rocher qui donna son nom à la plage. Shilaoren  石老人 : littéralement, le vieil homme de pierre. Effectivement, en s’approchant c’est assez saisissant. Un véritable sage chinois se découpe sur la roche dans une attitude un peu mystérieuse… On dirait qu’il ferme les yeux pour mieux s’emplir les poumons de l’air marin. En tout cas c’est ce que moi je fais, mais plutôt face à la mer ; )

Qingdao - Plage shilaoren 石老人 - Le rocher
Pin It Qingdao - Plage shilaoren 石老人 - Le rocher

Mais alors et dans tout ça, c’est comment la plage en Chine ?

Comme sur toutes les plages du monde (j’imagine), il y a des familles et des enfants qui viennent passer un moment ensemble, jouer avec le sable, dans les rochers… Mais les chinois eux, adorent les tentes. Que ce soit à la plage ou au parc, elles envahissent les aires de loisir. Je suis sûre que Décathlon fait un tabac ! Donc à Qingdao, on ne voit pas beaucoup de serviettes ou de transat en rang d’oignon, mais plutôt des tentes. Pourquoi pas…

Il y a des gens qui font leur course matinale, des pêcheurs aussi bien sûr, des amoureux en balade…

Qingdao - Plage shilaoren 石老人
Pin It Qingdao - Plage shilaoren 石老人
Qingdao - Plage shilaoren 石老人 - Pêcheurs
Pin It Qingdao - Plage shilaoren 石老人 - Pêcheurs

La plage Shilaoren en tout cas est assez propre. Elle ne mériterait sûrement pas le pavillon bleu que nous connaissons bien, mais c’est déjà un bel accomplissement quand on connaît le niveau de pollution des villes. De manière générale, à Shilaoren les aménagements sont bien pensés et entretenus : belle promenade, plusieurs petits parkings, bancs et murets. L’activité commerciale est encore étonnamment très réduite, mais se prépare à se développer sur la section sud.

Ainsi, beaucoup mettent volontiers les pieds dans l’eau… mais très peu se baignent. Il faut dire que l’eau n’est pas chaude en ce début du mois de juin. Peut-être pas d’effet Gulf Stream ici, encore moins de climat méditerranéen. Et surtout, la plage est un loisir tout nouveau pour les chinois, on ne se baigne pas si facilement dans l’océan. Néanmoins quelques téméraires, tous messieurs d’ailleurs, bravent la fraicheur de l’eau, pas toujours de leur propre volonté ;)

La plupart sont tous debout, près de la mer. Assez peu arborent une tenue particulière plage. On se prend en photo, on s’éclabousse un peu, on fait des patés. Pas beaucoup de jeux de raquette ou de freesbee, mais quelques cerf-volants fluorescents pour animer le ciel, et des tours en speed boat et en quad pour animer les foules.
Pas beaucoup non plus de séance bronzage, de lecture avide du roman de l’été ou de grilles de mot mélés, mais des BBQ improvisés (malgré les interdictions peintes aux murs).

Qingdao - Plage shilaoren 石老人
Pin It Qingdao - Plage shilaoren 石老人
Qingdao - Plage shilaoren 石老人
Pin It Qingdao - Plage shilaoren 石老人
Qingdao - Plage shilaoren 石老人
Pin It Qingdao - Plage shilaoren 石老人

Après avoir remonté la plage sur toute sa  longueur, je me pose quelques minutes, encore quelques pages, encore quelques rayons de soleil…. hum, peut-être aurais-je dû être plus méfiante : de retour à l’hôtel, je découvre de grosses plaques rougissantes sur le col et sur les bras. En Chine comme partout : même si le soleil n’est pas très fort, à la plage on n’échappe pas aux coups de soleil comme ça !

Tags: , , ,

Sur le même sujet...

Laisser un commentaire