Nankin express (5) Hunan Lu pour finir

24 octobre 2005
Hunan Road Pour finir cette journée à Nankin, après le Nankin express (4) lumières sur Fuzi Miao, direction Hunan Lu.

Là-bas, non pas le marché nocturne que j’attendais avec des vendeurs près de leur petit étal, mais une grande rue commerçante, avec boutiques de vêtements ouvertes jusque dans la nuit, après 21 heures.

De quoi rappeler Huaihai Lu à Shanghai, mais en beaucoup moins long - Huaihai Lu, en termes de longueur et de commerces c’est l’équivalent des Champs Elysées à Paris.

Mais on y retrouve une frénésie du shopping assez comparable pour cette heure de la journée. Bien sûr quelques grands centres commerciaux qui vous souhaitent la bienvenue ainsi qu’un “Happy Shopping”, sans oublier les indispensables KTV (karaokés).

Rien de très typique donc. A moins que le typique des villes ce ne soit désormais plus que ces centres commerciaux ?

Au moins l’endroit est vivant… et encore suffisamment éclairé pour pouvoir s’y balader de nuit ;)

Happy Shopping sur Hunan Road

Puis je prends une des rues sur ma gauche qui a l’air encore plus animée. La Yunnan Lu peut-être ?
Une rue complètement piétonne et visiblement grouillante.
De part et d’autre, un grand nombre de restaurants de tous horizons. Je crois d’ailleurs que non loin de là se trouve l’Université de Nankin et son Foreign Students Dormitory. Endroit cosmopolite s’il en est.
Bain de foule, bain de néons clignotants, davantage à la Nanjing Lu cette fois.

Rue piétonne près de Hunan Road

C’est aussi dans ce quartier que j’ai repéré le cinéma, dont je vous parlais dans mon tour d'horizon, où j’ai bien failli me laisser tenter d’ailleurs.
Mais la fatigue de la journée humide, et le programme en perspective pour la journée du lendemain auront eu raison de moi ce soir-là. Finalement j’aurais probablement mieux fait d’y aller, quand on sait ce qui est advenu de mon programme du lendemain…

Nankin express, c’était la suite et ce fut à peu de choses près la fin. Hunan Lu c’était pas mal pour finir la journée en marchant tranquillement dans les rues de Nankin à la nuit tombée et prendre un peu le pouls de la ville en un endroit différent.
Le lendemain, levée à la fraîche c’est dans la verdure de Nankin que je marchais, mais surtout dans la pluie, pluie, pluie et re-pluie… STOP !

Entre traditions et modernité

Toutes les photos de Nankin

Tous mes voyages en Chine

Tags: ,

Sur le même sujet...

12 commentaires pour “Nankin express (5) Hunan Lu pour finir”

  1. Commentaire par correcteur :

    De part et d’autres -> d’autre
    le poul de la ville -> le pouls

    Ton périple nankinois a été envoûtant, merci donc de nous l’avoir partagé!

  2. Commentaire par Céline :

    Encore merci pour les corrections !

  3. Commentaire par jean :

    wikipedia n’est plus accessible depuis la chine, a shanghai est-ce aussi bloque ? C’est grave.

  4. Commentaire par Céline :

    Oui, aussi bloqué à Shanghai et c’est d’autant plus grave que moi j’en ai besoin pour mes cours !
    Enfin, pour le commentaire, c’est plutôt à cette adresse qu’il aurait fallu le laisser :
    http://marieke-en-chine.over-blog.com/article-1046218.html

  5. Commentaire par romain :

    y au aurait-il un moyen de kicker les bouh laids qui se payrmettent de lesser des commentères juste pour corrijer les fôtes ?
    ca brise un peu le mite (et pas que ça…)

    moi je plussoie, vive les fotes d’aurtographe, ca montre aussi qu’a force de manipuler d’autres langues, le francais se deteriore :D

    bisous lamoum ;)

  6. Commentaire par Céline :

    J’apprécie ton action romain, mais finalement c’est super pour moi, je n’ai pas (trop) besoin de relire mes articles pour corriger mes fautes, souvent d’ailleurs plus d’inattention qu’autre chose.

    Je ne le cache pas, j’aime la langue française bien écrite, et si mon blog peut présenter le moins de fautes possible, c’est l’idéal. Moi je pense au contraire que c’est une façon de la faire vivre.
    Il n’y a qu’à voir des blogs écrits tout en langage sms, c’est illisible ou en tout cas ça ne donne pas franchement envie de s’intéresser au contenu.

    Donc “correcteur”, si tu continues, c’est super pour moi (Surtout que bon, en général, il n’y en a pas tant que ça, par rapport à la quantité écrite).

    Et Romain, petit frérot, moi aussi je te fais des bisous. Et je te laisse le droit d’écrire tes commentaires comme tu veux, du moment que j’arrive à les lire ;)

  7. Commentaire par romain :

    hey pkoi les commentaires sont blokés ?
    snif :’(

  8. Commentaire par correcteur :

    Rebonjour, les amis! Je voudrais vous offrir quelques éclaircissements sur ce que je m’obstiens de faire.

    D’abord, beaucoup d’entre vous viennent du domaine de l’informatique et connaissent donc assez bien le principe de la séparation du contenu de la forme : techniquement, on préfère les solutions qui ne les mélangent pas. Voilà pourquoi je considère qu’il n’est pas tellement facile de briser les mythe juste parce que, formellement, ladite séparation n’a pas été faite. Il sera toujours possible d’introduire deux catégories de commentaires - mythophiles et mythocides - afin que le lecteur puisse ne feuilleter que ceux qui l’intéressent. Mais qui plus est, le lecteur sera toujours capable de distinguer sans aide aucune les deux types de commentaires… Cependant, je ne peux nier que Romain a en quelque sorte raison, dès lors j’essaierai moi-même de penser non seulement au contenu de mes propres lignes, mais aussi à leur aspect graphique.

    Sur ce, il ne me reste qu’un seul point à clarifier : pourquoi? Est-ce que je n’ai pas d’autres choses plus utiles à entreprendre? Est-ce un moyen à travers lequel je peux démontrer ma supériorité snobinarde? Non. Un jour (demain peut-être), j’arrêterai sans mot dire et personne ne se souviendra de mon activité aussi éphémère que bizarre. Peut-être est-ce presque une tentative, un message. Je ne suis pas français, ni le français n’est ma langue maternelle ou celle de mon pays. Par contre, c’est la langue dont l’étude m’a donné d’immenses satisfactions. Or c’est avec douleur que je constate à quel point ses locuteurs sont capables de la maltraiter. Et pour être exhaustif (pourquoi ce blog?), je dois préciser que je ne pourrais me pencher sur des sites qui représentent, dès leur chargement, des causes perdues ; de surcroît, celui-ci est un beau blog.

  9. Commentaire par Denis LAGARDE :

    Concernant la seconde photo, j’ai eut l’impression de voir une canette de bière géante!
    Ah ah ah!

  10. Commentaire par Aixue :

    Très sympa ton site, je vais faire un lien sur le mien, si tu n’y vois pas d’inconvénient, pour parler de la vie à Shanghai. Et la vie d’étudiante, en plus. Le pied.

  11. Commentaire par Unknown :

    génial,ton blog m’appelle plein de souvenir à nankin,

    新年快乐。

  12. Commentaire par Laurent :

    Salut,

    Si tu cherchais le marché de nuit dont tu avais parlé, tu n’étais pas très loin, il suffisait de prendre une rue (马台街) à 100m à peine ou il y a effectivement plein de marchands ambulants ! C’est très animé et sympa ! Rien à voir avec Hunan lu !

    Pour la prochaine fois !

    Laurent

Laisser un commentaire