Nankin express (4) lumières sur Fuzi Miao

18 octobre 2005

Poursuite du périple de la journée avec Fuzi Miao.

Porte d'entrée du quartier Fuzi Miao En sortant de Zhonghua Men, rien de plus simple pour s’y rendre. Il m’a suffi de remonter la rue Zonghua Nan lu vers le nord jusqu’à Jiankang Lu.

Pour marquer l’entrée du lieu, une porte traditionnelle, difficile de la louper au beau milieu de Zhonghua lu parfaitement moderne.

Ca tombe bien, je vais enfin pouvoir quitter le bruit assourdissant de la circulation et tourner sur ma droite où la circulation à l’air bien moins dense…

Et oui Fuzi Miao, c’est un quartier piétonnier !
Quartier piétonnier marqué par une grande porte traditionnelle au beau milieu de la circulation urbaine… ? Voilà qui me rappelle beaucoup Nanshi, la vieille ville de Shanghai !

Mais avant d’être un quartier, Fuzi Miao c’est un temple confucéen. Moi qui jusqu’ici avais vu des temples bouddhistes, des temples taoïstes, voilà l’occasion d’en voir un a priori d’un autre type.

Entrée du temple Fuzi Miao
Entrée du Temple Fuzi Miao

L’entrée du temple n’est pas forcément bien indiquée. En tout cas à moi, il m’a fallut tourner un peu pour la trouver. D’abord passée la grande porte sur Zhonghua Lu, il faut marcher un petit moment sur Jiankang Lu, et finalement se laisser guider un peu par la foule vers les rues intérieures du quartier, en tournant sur la gauche pour passer sous une autre petite porte traditionnelle. Le temple ne se trouve pas très loin, derrière une petite place, face au canal. Le temps de se renseigner pour un éventuel tarif étudiant : non, même prix pour tous, 20 yuans. Gloups, il a intérêt à être bien le temple de Confucius !

Cet ancien temple, m’indiquera mon guide Lonely Planet, fut un centre d’études confucéennes pendant plus de 1500 ans. Il fut endommagé et reconstruit à plusieurs reprises.

Bon en fait, du moins en ce qui concerne l’architecture, le temple n’est pas très différent des temples bouddhiques, enfin de mon point de vue non initié. On retrouve également ces bacs remplis de bâtons d’encens que les fidèles viennent allumer à toute heure de la journée.

Particularités du temple confucéen ?
Bien d’abord il est dédié non pas à une divinité mais à Confucius, le célèbre penseur chinois, Kongzi 孔子 ou encore Kong Fuzi 孔夫子(d’où le nom du temple, miao 庙 signifiant temple justement), qui a largement influencé la pensée chinoise. Je vous renvoie au très bon article de Wikipédia à ce sujet pour en savoir plus.

Ainsi on y trouve 2 rangées de statues de disciples de Confucius, les traditionnels tambour et cloche devant laquelle on peut se faire prendre en photo en la frappant, moyennant monnaie…
A l’intérieur de la première grande salle du temple, une gravure très répandue de Confucius.

Gravure représentant Confucius

Statue d'un adepte de Confucius Tambour dans temple Fuzi Miao Cloche à sonner dans temple Fuzi Miao

De nuit, le temple est assez agréable à visiter avec l’éclairage qui est mis en place. Il est vrai que pour un temple, les petites ampoules de toutes les couleurs, ça peut faire un peu kitch, mais j’aime bien ces petites lumières qui donnent un autre visage aux lieux.
Dernier attrait du temple, la salle du fond qui comporte une scène remplie d’instruments de musique qu’il est possible de manipuler à condition de payer je pense. Ce qui est payant de façon certaine, ce sont les chansons à la demande qu’un panneau vous propose à l’entrée de la salle. Je ne suis pas assez fan de musique traditionnelle chinoise pour débourser jusqu’à 100 yuans pour cela. Mais j’ai eu le plaisir, en même temps que de trouver un siège pour me reposer 2 minutes, d’assister à une démonstration d’un des instruments faite à une petite chinoise sous le regard attentif de sa maman.

Salle d'instruments dans temple Fuzi Miao Chansons à la demande

Finalement quoique sympathique, la visite du temple Fuzi Miao est assez rapide, et peut-être à moins de s’y connaître un peu plus, n’apporte pas grand chose d’exceptionnel.

Mais heureusement pour moi, les alentours du temple sont plus prometteurs.
Je quitte donc le temple et ces petites lumières pour retrouver le quartier de Fuzi Miao et d’autres illuminations.

Entrée du temple Fuzi Miao

Vue sur le canal qui traverse Fuzi Miao Si depuis le matin on n’avait pas arrêté de me conseiller de passer par Fuzi Miao, ce n’est peut-être pas tant pour son temple que pour le quartier en lui-même.

A l’aspect piétonnier déjà fort agréable pour couper de la circulation trépidante s’ajoute l’ambiance très vivante du quartier.

C’est en effet un des plus animés de Nankin, notamment en période de congés comme c’était le cas pour moi.

Les constructions de type traditionnel abritent restaurants et fast-food, mais surtout commerces de vêtements et boutiques de souvenirs.

Entre elles, il est possible de faire du pédalo, ou bien de flâner dans les allées d’un marché d’un peu de tout relativement grand.

Encore une fois, de nombreux points communs avec la vieille ville de Shanghai, le marché en plus ;)

Rue commerçante de Fuzi Miao

Mais le plus sympa, c’est encore lorsque la nuit tombe et que le quartier s’allume. Lumières des néons clignotants, ampoules multicolores, flashes des appareils photos des touristes… mélange en feu d’artifice d’un lieu traditionnel remis au goût du jour chinois. Il faut que ça brille !

Panorama sur le quartier Fuzi Miao de nuit

Toutes les photos de Nankin

Tous mes voyages en Chine

Tags: , , ,

Sur le même sujet...

5 commentaires pour “Nankin express (4) lumières sur Fuzi Miao”

  1. Commentaire par correcteur :

    Il m’a suffit -> suffi
    Moi qui jusqu’ici avait vu des temples -> avais
    à priori -> a priori
    n’apporte pas grand chose d’exceptionnel -> ?!

  2. Commentaire par Céline :

    Merci à toi correcteur masqué ;)

  3. Commentaire par malikace :

    j’adore toujours lire tes articles … un peu d’exotisme dans ma vie si morne

  4. Commentaire par Denis LAGARDE :

    Continue à nous faire rêver, je suis un lecteur ascidu de ton blog, même si je ne laisse pas toujours de commentaire. Merci beaucoup.
    ;-)

  5. Commentaire par henri :

    toutes les articles sont prèsque des bons miroirs pour expliquer la chine pour les français, et de changer leur anciennt idée , et bon courage pour la suite.

Laisser un commentaire