Les montagnes Huangshan (1) plurielles

18 juillet 2005

C’était un de mes derniers week-end en Chine, mais probablement l’un des plus inoubliables, car c’est à l’occasion de celui-ci que j’ai pu enfin découvrir ces paysages de Chine qu’on croit ne pouvoir admirer que sur carte postale…

Et oui, jusqu’alors, j’avais pu voir différents sites chinois, mais que ce soit Shanghai, Beijing, Suzhou, Hangzhou, ou encore Wuzhen & Xitang, tous sont des sites plutôt voire carrément urbain. Et même si j’ai encore un an devant moi pour continuer à explorer la Chine, je crois que je me serais sentie frustrée si je n’étais pas rentrée au bout de cette première période sans quelques photos de ces montagnes de Chine qui laissent rêveur.

Alors quand Marieke m’a parlé de son souhait d’aller grimper dans les Montagnes Jaunes, qu’on appelle ici Huangshan, j’ai immédiatement été séduite !

Et voilà que nous étions 4 gais lurons, Emilio, Nicolas, Marieke et moi à faire nos sacs pour un petit séjour tout là-haut dans la montagne. Un voyage de 3 jours, il faut bien compter ça, car c’est au moins 10 heures de train qu’il faut prévoir entre Shanghai et Huangshan.

Un trajet en train que nous effectuerons en couchettes dures… un peu malgré nous, qui pensions nous retrouver en couchettes molles à 4 bien au calme dans un box fermé et qui nous retrouvons à 6 dans un box ouvert. Alors certes on se contorsionne un peu plus pour s’affairer autour de son sac, mais c’est l’occasion rêvée de tester ces fameuses couchettes dures qu’on dit aussi confortables que les molles :)
Et puis sans cette mini-mésaventure, nous n’aurions pas fait la connaissance de Bob, un petit chinois de 6 ans qui, certes un peu poussé par papa, nous a fait la conversation dans un Anglais assez épatant.

Nous avons fini par dormir. Enfin nous avons essayé… Le seul qui se sentait reposé au matin ce fut Nicolas, le seul qui avait un sac de couchage en plus, peut-être la solution miracle :]

Arrivés vendredi en milieu de matinée à la gare de Huangshan, il faut bien retrouver ses esprits. Comme à toute sortie de gare d’une ville chinoise un tant soit peu touristique, on se fait sauter dessus par les locaux qui nous proposent leur services de transport et d’hébergement. Si c’est un bon moyen quand on ne connaît pas les lieux, mieux vaut garder l’esprit clair pour négocier les prix comme on peut.
Nous finirons par prendre un taxi, 30 yuans à 4 pour nous mener jusqu’à Tunxi. Nous n’étions pas vraiment satisfait de notre négociation, mais nous étions loin de nous douter que notre trajet aller durer près de 45 minutes. Une façon de prendre connaissance en douceur des paysages que nous allons côtoyer, l’avant-goût sera de très bon augure…

Ce qui l’a moins été, ce furent les explications du chauffeur au sujet des hôtels. Nous qui envisagions de passer la nuit dans la montagne pour avoir la chance d’y admirer le lever du soleil, nous apprenons que dans la montagne tout est hors de prix, et nous sommes menés, et peut-être un peu floués, par ce chauffeur vers un hôtel tout confort au pied de la montagne. Heureusement Marieke et Emilio ont réussi à négocier les chambres à moitié prix car nous étions arrivés avant l’affluence des touristes du week-end et que nous “promettions” de rester 2 nuits.

Encore une fois suivant les conseils de notre chauffeur, nous avons décidé de dédier notre première journée à la visite de la partie située à l’est de Huangshan. Là encore, l’hôtel prévoit tout : nous nous sommes donc retrouvés dans un mini-bus typique chinois pour nous emmener sur le lieu de notre visite.

Sur LES lieux de nos visites devrais-je dire. Car cette partie est se compose de plusieurs sites, et nous constatons que nous allons devoir faire avec les horaires imposés par notre chauffeur pour visiter l’ensemble des sites dans la journée que nous avons.

Allez qu’importe, maintenant nous y sommes ! Et puis, force sera pour nous de le constater, il nous aurait été impossible de rallier tous les sites à pied sans nous faire un peu balader dans ce petit bolide des lacets de Huangshan ;)
C’eût vraiment été dommage, et vous allez comprendre pourquoi…

Huangshan a beau être la Montagne Jaune, peut-être la première chose qui m’a frappée, ce sont les couleurs intenses qui allumaient le paysage. Que ce soit dans les eaux vives ou stagnantes, dans les roches, les feuillages ou les inscriptions qu’on pouvait lire ici et là, une véritable palette s’étalait devant mes yeux !

Plusieurs particularités aussi dans les Montagnes Jaunes.

Qui a dit que les Chinois n’étaient pas superstitieux ? Dans le même esprit que celui du caractère ai peint en rouge (cf un peu plus haut) qui signifie “aimer”, partout dans ces montagnes les amoureux pourront sceller leurs sentiments, que dis-je sceller… cadenasser leur amour !

A en croire les files de cadenas porte-bonheur solidement attachés tout au long du site, les couples sont nombreux à venir fouler les marches de Huangshan ;)

… ou bien à s’être fait transporter par une des nombreuses chaises à porteurs qu’on peut rencontrer partout, notamment aux moments critiques des montées comme des descentes :]

Ce qui peut être pratique pour des personnes à mobilité réduite n’en reste pas moins très cher, et encore faut-il avoir le cœur à faire suer 2 personnes à se faire porter au fil de la multitude des marches sous un soleil de plomb.

Les porteurs ont d’ailleurs en général peu de clients, même si nous avons pu en voir sur des pentes très abruptes. La plupart du temps, ils peuvent au moins profiter de leur chaise :)

Bon après bien-sûr, si le cœur vous en dit, vous pouvez aussi descendre en rappel, avec plus ou moins de sécurité…

Curieusement, là, ce ne sont ni le prix ni la morale qui nous ont fait renoncer !

Nous savions que nous allions consacrer la journée du lendemain à parcourir la montagne Huangshan en elle-même, sur la partie ouest du site. Un petit vendeur nous ayant expliqué certains aspects de la montagne nous avait d’ailleurs déjà balisé notre carte avec les sites que nous devions absolument voir. Mais déjà cette première journée fut un superbe avant-goût de la journée qui nous attendait.

Des paysages à vous couper le souffle devant lesquels on se sent tout petit petit,…

… et des marches ;)

A suivre...

Toutes les photos de Huangshan

Tous mes voyages en Chine

Tags: , , ,

Sur le même sujet...

7 commentaires pour “Les montagnes Huangshan (1) plurielles”

  1. Commentaire par gabyu :

    c’est marrant, notre aventure Eric et moi il ya exactement un an, et il est vrai que la nature dans cette region y est magnifique !

    si ca te tente tu peux voir ici notre petit reportage photo
    http://www.gabyu.com/minicorepix/main.php?album=040712_huangshan

    bisous
    ps : Marieke revient bientot a paris je crois ?

  2. Commentaire par Pico :

    Whaow ! Sympa tes photos ! Notamment, celles du haut, ça me ferait une belle p’tite baignoire !
    [Comment on dit bye bye en chinois ?]
    Pico.

  3. Commentaire par y :

    pas mal

  4. Commentaire par Florent :

    Tu as eu de la chance d’avoir beau temps et pas trop d’affluence

    j’y étais avec une brume complète, et 6000 personnes au sommet ; en cherchant à sortir mon équipe de collaborateurs chinois qui étaient très intimidés par l’expédition. Ce souvenir n’est pas fabuleux pour moi ; sans doute lié aux conditions

    Florent
    http//:florent.blog.com

  5. Commentaire par Céline :

    Il faudra alors que tu y retournes, par beau temps et en prenant son temps c’est vraiment magnifique !

    J’ai un problème par contre, je n’arrive pas à accéder à ton blog : “Access Denied” même en passant par un proxy.
    Et tu n’es pas le seul dans ce cas…

  6. Commentaire par flo :

    les photos de l’empire du milieu sont toujours aussi bien pris. Cela donne envie de retourner au pays.

  7. Commentaire par vinya :

    Merci pour cette découverte. Je suis membre d’une communauté de voyageurs en ligne et ton expérience serait la bienvenue alors n’hasite pas à y faire un tout où à m’envoyer un mail pour en savoir plus. Bonne continuation dans ce superbe blog ;)

Laisser un commentaire