Guizhou - Guangxi (4) Longgong Dong

19 janvier 2006

Après notre journée peu glorieuse de la veille, nous avons tenu en rentrant à préparer au mieux les journées qui allaient suivre. Petit rappel : nous devions impérativement être de retour à Guiyang le 21 janvier pour être certaines de pouvoir acheter nos billets de train retour pour Shanghai.

Du 19 au 21, cela nous laissait donc 2 jours pleins pour aller vadrouiller un peu. La question qui s’était naturellement posée, c’était : où ? Nous nous gardions le Guizhou du Sud-Est pour la suite du périple qui s’annonçait plus longue, donc il nous restait l’Ouest (le Nord du Guizhou manquant a priori d’intérêt).

L’Ouest du Guizhou, ce sont essentiellement des grottes, des chutes d’eau, des lacs, etc… bref, des sites pas super faciles à pratiquer avec des gros sacs de randonnée. Bref, après avoir étudier les possibilités de circuits, et tenant à ne pas payer de chambre d’hôtel à 150 yuans la nuit tous les soirs, nous nous sommes retrouvées à échaffauder des plans afin de voyager léger, économique, et efficace, tout en remplissant notre objectif de retour. C’est décidé, jeudi 19 au matin, nous nous lèverons tôt pour déposer nos sacs à la consigne de la gare préalablement repérée, et nous mettrons le cap sur Anshun et sa proche grotte Longgong, avant de partir en train pour Liupanshui-Shuicheng où nous passerons la nuit, afin de repartir le lendemain matin à la fraîche pour Weining et son lac Caohaihu, et prendre le bus de nuit qui devrait nous ramener, pimpantes, le 21 au matin à Guiyang (voir la carte). Et devinez quoi ?! Nous l’avons fait ! Et même que nous avons vraiment vu des trucs intéressants cette fois ;)

18 au soir, je recopie consciencieusement sur quelques feuillets les informations utiles de mon Lonely : 2 kg de gagné. Et comme prévu, le 19 au matin, lever 7h00, petit déjeuner de l’hôtel englouti, nous déposons à la consigne nos sacs savamment remplis des choses dont nous n’aurions pas besoin pendant ces 2 jours. 24 yuans pour 3 jours de dépôts, mission voyage léger : ok, économique : c’est bien parti.
La veille, un chinois nous avait donné le prix de 25 yuans pour le bus vers Anshun 安顺, mais ce matin, miracle de l’inflation chinoise, pas moyen de négocier à moins de 30 yuans. Nous hésitons un peu, pas vraiment envie de se faire arnaquer quoi, il faut dire que nous sommes les seules étrangères du coin (nous n’en avons pas croiser d’autre depuis notre arrivée), mais notre enquête rapide, passant par l’authentification d’un billet Vietnamien (Yuelan c’est bien ça ?), nous confirmera dans le prix : 30 yuans par tête. C’était honnête, un vrai bus (pas un tape-cul à 4 roues) nous a conduit à destination en environ 1h15 sur autoroute.

De là, nous pensions pouvoir acheter immédiatement nos billets de train pour Liupanshui 六盘水 pour le soir, mais pas le temps de traverser la ville pour ça. Il est 10h45, un bus part maintenant pour les grottes Longgong, le prochain est à 14h et le dernier repart des grottes à 17h, sachant que le trajet peut durer environ 1heure… hum, sans trop hésiter, on s’achète de quoi manger un bout et on saute dans le bus !
7 yuans pour notre mini-bus, qui nous mènera une fois de plus le long des cultures en terrasses si impressionnantes jusqu’au site des grottes.

Ticket d'entrée aux Longgong DongLà, direction achat du billet. Et nous constatons à nos dépens le développement du tourisme en Chine. De plus en plus de sites obtiennent des classements, et plus il y a de ‘A’, plus c’est chouette en théorie, et en pratique plus c’est cher !

Naturellement, le site que nous avions choisi, en partie parce que réputé d’un bon rapport chouette/prix, venait d’obtenir son classement ‘AAAA’. Du coup, BAM !, 120 yuans le ticket d’entrée plein tarif, 60 yuans pour les étudiants, ouf :) Enfin sauf pour Sandrine : Gloups un peu quand même : nous nous attendions à payer environ 35 yuans par tête…
Encore heureux que nous ne soyions pas allées aux célèbrissimes chutes d’eau non loin de là, sûrement sèches à cette période de l’année, et possiblement à l’entrée fort salée…

Nous sommes donc bien décidées à profiter de toutes les attractions disponibles sur le site, qui nous semble surtout désert… Mais déjà un point de vue sympathique, enfin ces paysages que nous avons le temps d’immortaliser de nos millions de pixels ! Longgong Dong 龙宫洞, Grottes du Palais du Dragon, nous voilà !

Panorama du site Longgong Dong

Panorama à l’entrée des grottes

Nous comptons notamment profiter de la balade en barque à l’intérieur des grottes. Renseignement pris, nous longeons le cours d’eau, en quête de quelques panneau indicateur, mais rien ne vient nous indiquer quelle direction prendre. Nous croisons un dragon à fleur d’eau…

Un dragon à fleur d'eau

Dragon à fleur d’eau

Un pont bien gardé...

… traversons quelques ponts bien gardés par les maîtres des lieux, et rattrapons 2 touristes sud-coréens nous gratifiant d’un “hello”, accompagnés de leur guide chinoise. Ils sont en route pour la balade en barque, ça tombe bien, nous les suivons !

La balade en barque se mérite, un peu d’escalade (ah, bah on a bien fait de laisser nos gros sacs…) avant d’arriver sur nos fiers vaisseaux.

L’entrée de la grotte passée, c’est une balade au fil de l’eau qui commence. Une balade en mouvement, bercée de la “douce lumière” des spots et néons aux couleurs psychédéliques, que c’est pas facile de prendre des photos… Au moins nous avons évité la “charmante” voix de notre guide et sa rengaine : les coréens parlant très peu chinois ont carrément demander à la guide de se taire, et ça n’était pas pour nous déplaire :P Donc pas de cours de géologie…

Entrée de la grotte Au fil de l'eau dans les grottes

Formations coloréesUn peu éblouie :)

… juste des photos un peu bizarres de ce qu’on arrive à prendre quand on a pu poser le pied à terre entre 2 barques, ou quand on a flash qui marche bien ;)

Entre-temps on mouche un peu la guide qui commence à raconter des trucs sur les “Gao Bizi” (les longs nez, mot doux désignant les occidentaux, donc nous 2 dans la barque). Tiens ! Maintenant elle me fait la tchatche ?!, ben voyons…

Ensuite, la faute à la saison ? ou au site lui-même ? Il n’y avait rien d’extraordinaire à voir (mais au moins nous l’avons vu !), en tout cas pas pour le prix du billet demandé à l’entrée ! C’est un coup à empêcher les chinois de faire du tourisme dans leur propre pays, je ne comprends pas vraiment la logique mystérieuse qui se cache derrière tout ça…

Du coup, à 14h, nous sommes déjà dans le mini-bus retour pour Anshun. Une fois en ville, nous nous empressons de rejoindre la gare ferroviaire pour y acheter nos billets pour Liupanshui, notre étape pour la nuit.

Ticket de train Anshun - LiupanshuiNaturellement, nous n’obtenons que 2 places en sur-réservation = pas de siège 无座, et s’il y en a, de toute façon en assis-dur. 24 yuans par personne. Le départ est annoncé pour une heure plus tard que ce que nous prévoyions, il nous reste envrion 4 heures à tuer dans une ville où il n’y a rien à voir…
Cybercafé, tentative de récupération en vain de mon virement venant de France (il faudra que je vois à Guiyang), nous nous trouvons (difficilement) un café, pas chauffé, mais où nous pourrons attendre au repos.

Là nous avons comme l’impression de passer notre le plus clair de notre temps assises dans un bus ou  en train de manger. Des questions qui me taraudent sur le moment : A quelle heure arriverons-nous à Liupanshui ? Y trouverons-nous l’hôtel indiqué par le guide ? C’est que je commence sérieusement à douter des informations contenues dans celui-ci…
Vais-je réussir à récupérer mon virement à faire convertir en yuans à Guiyang ? J’ai comme l’impression que ça va être galère… encore…

Embarquement dans notre train. A la vue de mon billet, on me fait signe de me diriger en voiture 17, au bout du bout du train quoi, alors que mon billet ne comporte aucune voiture spécifiée. Mais le train s’apprête à partir, du coup nous montons dans une voiture, et nous tentons tant bien que mal de gagner cette voiture, slalomant difficilement entre les chinois chargeant et déchargeant bagages, jouant aux cartes ou regardant les parties, allant se servir de l’eau bouillante pour leurs nouilles au bout de leur voiture, etc… pas évident, mais nous arrivons enfin à l’entrée de la voiture, fermement gardée par une agente du train, qui à la vue de notre ticket, et surtout de nos faciès d’occidentales je dirais, nous laissa entrer, alors que les autres passagers en sur-réservations durent rester debout de l’autre côté de la porte.

Clairement, nous avons été privilégiées parce que nous étions occidentales. Privilégiées car nous nous sommes retrouvées dans une voitures pas remplie du tout, où même certains s’étaient allongés, et dormaient paisiblement, quand dans la voiture voisine il fallait se battre pour avoir une place. Qui étaient ceux qui partageaient notre voiture ? Des étudiants ? Des militaires ? Des VIP quelconques ou bien des proches des agents de la SNCF chinoise ? Mystère…
Les billets de certains furent contrôlés, pas les nôtres.

Et nous arrivons ainsi à Liupanshui sur les coups de 22h, pas l’idéal pour négocier un hôtel.
Nous nous faisons sauter dessus dès notre sortie de la gare par une locale qui nous propose des chambres. Mais nous voulons d’abord connaître les prix des hôtels : celui recommandé dans notre guide s’est lui aussi mis aux prix prohibitifs. Epuisées, nous acceptons donc de voir ce que nous propose notre guide du moment. Ni plus ni moins qu’un logement chez l’habitant, très rustique nous dirons, pas de chauffage/clim, mais des couvertures chauffantes, pour 40 yuans à 2 nous fermerons les yeux sur l’état de la salle de bains/toilettes et le nez sur l’odeur de trou d’évacuation de l’eau de douche et des… selles…
Pas notre meilleur souvenir, mais, voyage économique : on se rattrape !

Et puis, notre nuit sera courte. Nous indiquons que nous partirons le lendemain aux aurores vers notre prochaine destination : Weining, à l’extrême pointe Ouest du Guizhou.

Retour à la présentation

Toutes les photos du voyage (à venir)

Tags: , ,

Sur le même sujet...

Un commentaire pour “Guizhou - Guangxi (4) Longgong Dong”

  1. Commentaire par Aixue :

    Ah oui, tiens, ça doit être la mode en Chine, dans le Shandong aussi, les grottes sont toutes illuminées de tubes fluo… Ca met une certaine ambience… mais bon, à tout faire, je préfère les grottes de l’Ardèche…

Laisser un commentaire