Guizhou - Guangxi, on the road again

6 février 2006

Ca y est, je commence avec cet article le récit de mon dernier voyage en Chine. Que dis-je “mon” voyage ? “notre” voyage bien entendu ! Puisque bien entendu ce voyage je l’ai fait non pas seule mais avec ma cousine/camarade de vadrouilles en Chine, Sandrine bien sûr ; )

Il faut croire d’ailleurs que nous avons établi une sorte de petite tradition : tous les ans, pour les congés du nouvel an chinois, Sandrine la cousine de France utilise ses miles Air France patiemment accumulés dans l’année pour venir rendre visite à sa cousine Céline résidente en Chine, et toutes les 2, elles partent en route pour une terre inconnue en Chine.

Guizhou et Guangxi en ChineEt en général ce n’est pas triste ! Plus qu’un voyage, c’est souvent l’occasion de véritables péripéties ! Si nous avions commencé gentiment l’an dernier par une dizaine de jours dans la capitale, cette année nous sommes vraiment parties à l’aventure, dans une contrée loin des mégalopoles que sont Pékin ou Shanghai (en rouge) : le Guizhou (en vert) et le Guangxi (en jaune).

Shanghai-Guizhou, c’est environ 1800 km. Mais à vrai dire, au début nous envisagions d’aller encore plus loin, dans le Yunnan (région à l’ouest du Guizhou et et Guangxi). Mais sur les avis d’amis, nous avons changé d’idée : à cette période de l’année, le nord du Yunnan et le Sichuan, réputés plus intéressants, sont inaccessibles du fait de l’altitude.
Donc c’est sur le Guizhou et le Guangxi que nous avons mis le cap, afin de faire le plein de dépaysement et de rencontrer ces minorités qu’on dit nombreuses dans la région.

Mettre le cap, c’est à peu près à cela que se sont limités nos préparatifs du voyage.

Ayant bénéficié des conseils de Marieke qui s’y était rendue l’an dernier, nous ne savions à la veille de notre départ que 2 ou 3 points sur notre parcours. Pas d’hôtel de réservé naturellement, tout se décidera sur place ou sur la route… on est des vraies routardes ou on ne l’est pas ; ]

Lonely Planet Chine 2005… enfin tant qu’on a un guide qui ne date pas trop entre les mains…
Nos compagnons de route que furent mon ami le Lonely Planet Chine 2005, et le Guide Bleu Chine du Sud-Est (qui datait un peu plus) de Sandrine, même si parfois un peu dépassés, nous ont quand même donné de bonnes pistes de routes à suivre.
Merci à eux !

Surtout que cette destination là ne ressemblait en rien à Pékin. Au lieu de nous rendre une bonne fois pour toute dans une ville et de visiter ce qu’il y avait autour, cette fois-ci il s’agissait bel et bien d’un voyage itinérant. Nous prévoyions de ne pas rester plus de 2 nuits dans le même hôtel, et nous devions nous rendre de Guiyang, notre première étape, capitale du Guizhou, à Yangshuo dans le Guangxi.

Mais comme vous pourrez le lire, plus tard ; ), s’eût été trop simple !
Car pour changer également, nous ne sommes pas parties après les festivités du nouvel an chinois (le 29 janvier cette année) comme nous l’avions judicieusement fait l’an dernier, mais bien dans la quinzaine qui précédait, en plein Chunyun ?? !
Ça m’apprendra à être trop impatiente de partir en vacances… Ce petit détail de dates à eu quelques influences sur notre programme mais aussi sur nos rencontres, et finalement, c’est aussi ça qui a fait le charme de notre voyage en lui donnant tout son… piquant !

Voilà donc, pour finir de vous mettre l’eau à la bouche. Je n’ai pas pu résister à l’envie de triturer mon Photoshop pour vous faire un petit plan de notre parcours.

Carte de voyage au Guizhou et Guangxi

Légende carte de voyageParties de Shanghai le 17 janvier (1),… et revenues saines et sauves le 1er février, enchantées de notre expédition riche en rebondissements de scénario, mais aussi sur sièges d’autobus…

Ce voyage fut en effet pour nous l’occasion d’essuyer pas mal de sièges dans les transports. Nous n’avons pas porté le compte à son terme, mais d’étape en étape, de bus en bus, les heures de transports furent nombreuses : le prix à payer pour voyager en Chine quand on est backpacker !

Je vous raconterai le détail au fur et à mesure des jours qui vont suivre. Attention, les articles seront édités à la date effective des événements. Et si je suis courageuse, le carte deviendra interactive ;)

Guizhou - Guangxi, 15 jours de Guiyang (2) à Xiangzhigou (3), Anshun, Liupanshui (4), Weining (5), Guiyang, Kaili (6), Chong'an (7), Matang (8), re-Kaili (9), Congjiang, Sanjiang, Guilin, Yangshuo, Guilin, Longsheng, Ping’an, Longsheng, Sanjiang, Congjiang, Kaili, et re-Guiyang : un périple on the road again… and again and again and again…

Toutes les photos du voyage

Tags: , , ,

Sur le même sujet...

9 commentaires pour “Guizhou - Guangxi, on the road again”

  1. Commentaire par AMY :

    Salut

    c’est le premier fois que j’ai visit un blog français, je suis une fille chinoise qui est vivrant en France; j’aimrais bien ta blog

    bonne chance en Chine

    Amy

  2. Commentaire par Sand de retour en France :

    C’est bizarre, sur la carte ça parait tout petit !

  3. Commentaire par brigetoun :

    moi je ne trouve pas du tout que ça fasse petit. Et j’attends le détail du trajet pour me faire voyager

  4. Commentaire par Aixue :

    Cool, j’attend les prochaines articles avec impatience !!!

  5. Commentaire par frederique :

    je suis impatiente de lire votre périple ,vite vite ….!!!

  6. Commentaire par fulupik :

    Entre Guilin et Yangshuo, en voiture ou en bateau?

  7. Commentaire par Bobby :

    Coucou Céline! Fin mars je pars 3 mois pour Shanghaï à l’Université Normale! J’espère te croiser au détour d’une rue. A cette occasion, j’ai ouvert un blog : http://taifeng.over-blog.com/

    Si tu as l’occasion d’y passer, ça me ferai très plaisir d’autant plus que le tien est un modèle du genre..

    Et encore bonne année!

  8. Commentaire par 啊牛 :

    comme il y a plein des amis français qui regardent ton site

    Si ça te dérange pas, est-ce que tu peux ajouter taîwan dans le plan de la chine,ce sera mieux.

    Voici le lien http://www.go2map.com/images/go2map_index_zg_chn_map.gif

    taiwan est séparé par deux partis de la chine pendant la 2ème guerre, c l’histoire.

    mais elle est encore une partie inséparable de la chine. J’ai des familes à taiwan, mais dans notres coeurs, nous somme dans un seule pays malgré le statu quo de séparation.

    je te remercie d’avance et bonne chance en chine.

  9. Commentaire par Tristan :

    Bonjour, je n’est pas encore pris le temps de tout lire mais j’adore énormément l’asie.Tu as beaucoup de chance d’avoir voyagé!

Laisser un commentaire