Un coq de mauvais augure

4 janvier 2005

PEKIN (Reuters) - Les mariages se multiplient en Chine à l’approche de la nouvelle année du calendrier astrologique chinois, placée sous le signe du Coq, qui commencera le 9 février et sera une “année veuve” de mauvais augure pour la réussite des unions.

Le cycle lunaire commence tard cette année et l’année du Coq ne comprendra pas le “lichun”, le jour le plus favorable de l’année pour les mariages, qui marque le début du printemps.

Les médias chinois rapportent une explosion du nombre des mariages à travers tout le pays, les couples voulant être mariés avant la fin de l’année du Singe.

Le phénomène intervient en moyenne tous les neuf ans, mais la dernière “année veuve” en date remonte à 2002. Elle avait déclenché la même frénésie matrimoniale avant la date fatidique.

04/01/2005 - 11h51

Tags: , ,

Sur le même sujet...

Un commentaire pour “Un coq de mauvais augure”

  1. Commentaire par Audrey :

    Donc si j’ai bien compris, Céline, soit tu te dépèches, soit tu dois attendre 12 mois et des poussières… Alors ?

Laisser un commentaire