La Chine se résout à réévaluer sa monnaie

21 juillet 2005

Pour la première fois depuis 1997, la Chine a réévalué, jeudi 21 juillet, de 2 % le yuan, sa monnaie nationale, en fixant un nouveau taux de change indicatif de 8,11 pour 1 dollar américain et en la liant à un panier de devises, dont la composition n’a pas été dévoilée mais qui tiendra compte du poids des principaux partenaires économiques de la Chine. La parité était jusqu’ici de 8,28 yuan pour 1 dollar.

Le gouvernement chinois a ainsi fait un geste à l’adresse de ses principaux partenaires commerciaux, les Etats-Unis et l’Europe, dont les responsables se sont tour à tour félicités de cette décision. [...] Certains observateurs voient cependant dans cette réévaluation un geste avant tout politique, avant une visite du président chinois Hu Jintao en septembre aux Etats-Unis.

Les appels à une réévaluation du yuan se multipliaient depuis plusieurs mois, tant de la part des chefs d’Etat et de gouvernement des grandes puissances que des grands patrons des banques centrales ou des institutions financières internationales comme le Fonds monétaire international. Mais régulièrement, la Chine rappelait qu’elle ne prendrait pas de décision sur sa monnaie sous la pression internationale, tout en soulignant se préparer à un assouplissement de son système de change.

Sous l’impulsion des grands patrons, les Etats-Unis ont sonné la charge. Pour les industriels, la sous-évaluation du yuan de l’ordre de 40 % face au dollar augmente mécaniquement le prix des marchandises américaines, qui s’exportent de plus en plus difficilement en Chine et, à l’inverse, baisse d’autant le prix des produits chinois qui inondent les marchés occidentaux. Face à la grogne des entreprises, des élus américains à la Chambre ont récemment déposé un projet de loi visant à sanctionner cet avantage compétitif, par exemple, en imposant des barrières douanières.[...]

UN GESTE À PORTÉE LIMITÉE

Le dollar a fortement chuté, jeudi, face à plusieurs devises asiatiques, dont le yen et les dollars hongkongais et singapourien, sur le marché des changes, après l’annonce de la réévaluation du yuan.

Les analystes financiers ont, eux, souligné la portée limitée d’un geste qui ne devrait pas avoir beaucoup d’impact sur les échanges commerciaux de la Chine. “Cela ne va pas changer les prix pour les consommateurs américains et, à l’évidence, cela n’aura qu’un impact minime sur le commerce”, selon Andy Xie, de la banque Morgan Stanley à Hongkong. Cet expert a toutefois souligné qu’étant donné les faibles marges des producteurs chinois, 2 % de réévaluation vont réduire de 20 % les profits des exportateurs. “Cela montre que la Chine ne pouvait pas se permettre un geste plus fort”, a expliqué M. Xie.

“C’est beaucoup moins que les 5 % à 10 % que nous attendions”, a réagi pour sa part Tim Condon, de la banque ING Barings.”Il y aura probablement des pressions pour un nouveau geste sur la monnaie”, a-t-il ajouté.

LeMonde.fr - 21/07/2005
voir article complet

Tags:

Sur le même sujet...

4 commentaires pour “La Chine se résout à réévaluer sa monnaie”

  1. Commentaire par Pico :

    Salut, moi c’est Pico.
    Bon, en tous cas, Céline, si tu veux ouvrir un compte chez moi, c’est en euros, pas en yuan !

  2. Commentaire par Emmanuel L :

    La valeur du yuan est une des raisons de l’essor economique de la Chine. La bulle chinoise risque maintenant de crevé ce qui pourrais avoir des conséquence catastrophique quand à la stabilité de de l’empire du milieu voire même de la dysnatie rouge

  3. Commentaire par gabyu :

    clairement, c’est une catrastrophe pour la Chine qui a été presque obligé de le faire, a cause de la pression de plus en plus forte. Cela risque de faire mal à moyen terme.

  4. Commentaire par David :

    Seul le temps nous montrera les effets positifs et négatifs même si on peut toujours spéculer…

Laisser un commentaire