Tv

Mosaïque de la télévision chinoise

5 juin 2005

Hier soir, après les séries d’abdo et les 30 génouflexions avec un bout de chou de 35 kg sur les épaules (ils sont tarés ici !) au tkdo, je ne me sentais pas trop d’aller faire la fête en ville :]

Ca tombait bien, car c’était justement hier soir qu’avait lieu la finale dame de Roland Garros, j’allais sûrement trouver la retransmission sur CCTV-5, la chaîne sport du groupe CCTV.

Du coup un peu avant 22h, je me cale devant la chaîne, le journal du sport indique justement que le match va bientôt commencer, mais bon, en attendant je vais faire un tour sur les autres chaînes…

Et il y en a beaucoup des chaînes de télévision en Chine, à Shanghai en tout cas. Sur notre super télé Changhong, nous avons plus de 60 canaux qui sont attribués, certains en double mais relativement peu, et nous n’avons pas de dispositif câble/satellite particulier, ou alors nous ne sommes pas au courant ;)
Donc ci-dessous, petite mosaïque d’écrans télé de ce qu’on pouvait trouver hier soir vers 22h sur la télévision chinoise. Cliquez sur les écrans, vous en saurez plus !

Les CCTV

CCTV, c’est un peu le France Télévision chinois, mais dans la cours des grands… Pas moins de 16 chaînes CCTV, dont nombre de chaînes thématiques (voir plus bas).

Leur site web est très complet, et offre des versions anglaise et espagnole, pour le français on repassera…

Parmis les 16 chaînes, on trouve ainsi une chaîne d’information en continue (CCTV-xinwen), et une chaîne totalement anglophone (CCTV-9). On constate ainsi la place croissante de l’anglais au coeur de la vie des Chinois. Hier je suis tombée sur un journal télé avec une rubrique en anglais, puis tout le reste du journal en Chinois. Ce n’est pas demain la veille que nous verrons ça en France…
On trouve également une chaîne enfant (CCTV-shao’er) sorte de Disney Channel un peu plus manga mais pas seulement, une chaîne musicale (CCTV-yinyue) et il paraîtrait qu’il y a une chaîne franco-hispanophone (CCTV-E&F) mais je n’ai jamais vu celle-ci…
Et aussi :

CCTV-6 : la chaîne cinéma

Ci-contre, une émission cinéma où le décor mais aussi le présentateur sont virtuels.
Avec l’année de la France en Chine, un certain nombre de films français plus ou moins récents et doublés en chinois étaient diffusés, comme par exemple “Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain”.
Films chinois, films américains, etc… à toute heure de la journée.

CCTV-11 : la chaîne Opéra Chinois

Toujours dans les arts et spectacles, mais uniquement chinoise, et même essentiellement pékinoise, cette chaîne vous propose en continue des représentations de l'Opéra de Pékin, et d’autres style d’Opéra chinois. Une façon de diffuser la culture chinoise. Personnellement j’évite, l’Opéra chinois n’étant pas ce qu’il y a de plus reposant à écouter…

CCTV-5 : la chaîne sport

C’est la chaîne qui est diffusée en continu dans le réfectoire de l’université. Normal, aux environs de midi on y trouve le programme sur la NBA, il ne faudrait quand même pas manquer les exploits de Yao Ming… Beaucoup de football naturellement, les championnats européens sont largements couverts, et les sports typiques comme le tennis de table et le badminton. Les championnats de basket universitaires sont aussi diffusés, et puis tout récemment, on y trouvait le tennis aux Internationaux de Roland Garros ;)

Retour mosaïque

Les feuilletons

Les Chinois sont friands de feuilletons. Tous les magasins du quartiers, que ce soit les salons de coiffure, les petits restos, les épiceries, et mêmes les vendeurs de vélos, tous ont leur TV qui tourne en boucle pour ne pas louper l’épisode de leurs feuilletons favoris. Je me souviens même du gars qui réparait mon vélo, il tournait machinalement sa clé en regardant la scène pleine de suspens à la télé.

Du coup la TV chinoise est polluée de feuilleton qui de l’avis général des non-chinois sont dans l’ensemble très très niais.

Beaucoup de ces feuilletons se déroulent à l’époque des dynasties, l’occasion de voir les chinois avec des coiffures comme on n’en voit plus, et quelques uns plus contemporains, mais pas de meilleure qualité :)

Retour mosaïque

Le télé-achat

Le genre de programme qui est toujours présenté de la même façon, où que vous soyez dans le monde : le télé-achat. De même, ici, une chaîne de télé-achat en continu. On peut d’ailleurs comprendre le succès d’une telle chaîne quand on sait que les chinois raffolent de gadgets et de remèdes miracles en tous genres.

Ci-contre : en zappant j’étais étonnée de voir défiler à l’écran les images d’un bambin. Sans l’indication Sanyo, on aurait pu croire qu’il s’agissait d’acheter un enfant pour 2999 yuans au lieu de 3999 yuans. Heureusement, en patientant 5 bonnes minutes, on pouvait voir qu’il s’agissait effectivement d’un APN. Ouf :)

Retour mosaïque

Les émissions musicales

Les chinois sont des fans de musique, et ça se ressent dans leurs programmes télé. Ici ce n’est pas une ou deux fois par semaine un programme genre Star Ac’ en prime time, non, toute la journée on trouve des émissions de découvertes de talents et autres émissions de variétés chinoises. Les clips musicaux sont aussi très présents (ci-contre), sous-titrés naturellement, davantage pour l’aspect karaoké de la chose que pour la compréhension des paroles toujours autour du thème “L’amour c’est beau”…

Retour mosaïque

Les émissions francophiles


Et oui, c’est bien l’émission “C’est pas Sorcier” que j’ai trouvée par hasard. Présentée dans un programme jeunesse et doublée en chinois, normal. Mais y’avait pas la petite voix que je trouvais trop forte, ça perd tout de suite de son cachet du coup…

Egalement une émission culinaire franco-chinoise, ou comment faire le mille-feuille. Pas de doublage cette fois, juste la traduction en chinois avec les sous-titres. Les instructions sont mêmes écrites en français, et Le Nôtre viendra honorer l’émission de sa présence.

Retour mosaïque


Roland Garros, enfin !

Enfin, après avoir malmené la zapette, la finale Pi’ersi contre Haining (traduction pinyin de Pierce-Henin) s’apprêtait à commencer. J’ai ainsi pu voir la tenue rose de Mary Pierce en direct…

Pour une fois, je n’ai pas perdu mon après-midi à regarder Roland-Garros, vu qu’ici il faisait bien nuit :)
Et puis bon, le match fut court, très court…

Pendant le match au moins, les commentateurs chinois ne donnaient pas le nom de toutes les personnalités politiques ou du spectacle françaises à chaque fois qu’on s’arrêtait dessus.
Et truc marrant après les remerciements de Justine Henin, le commentateur chinois, qui visiblement ne devait pas comprendre beaucoup de français à part “Merci”, indique que le public a apprécié l’intervention de la Belge car elle s’était exprimée dans un français idiomatique, il est mignon… :)
Au passage elle venait de se faire huer pour le message publicitaire pour le sponsor du tournoi, et l’accueil du public avait été, je trouve, plutôt froid. Ils auront peut-être besoin de moi l’année prochaine pour les aider à commenter en chinois les trucs français qu’ils ne comprennent pas ;]