Livres en Chinois

Jiafei Mao - Garfield en Chinois

2 février 2005

Les mois passent et enfin on se rend compte qu’on peut lire des livres écrits en chinois autres que nos livres de cours ! … même si on a encore besoin des images :]

Amis du chat le plus paresseux et gourmand qu’on puisse trouver sur des vignettes colorées, rassurez-vous, même en Chine vous pourrez lire les aventure de Garfield !

Et oui, Marieke ne s’y est pas trompée, sachant que j’étais une inconditionnelle de cette boule de poils orange irascible, elle m’a offert pour Noël un album de Garfield en chinois :)

Voici comment ça se présente, approche de la couverture :

Première information, Garfield en chinois se dit “Jiafei mao” (prononcer Tsiafey mao), “mao” signifiant chat, jusque là c’est logique, et “Jiafei” étant un équivalent phonétique approximatif de “Garfield”.
Déjà rien que pour ça je suis trop contente d’avoir réussi à déchiffrer le titre, que des caractères que je connais ! Pas besoin non plus de trop d’efforts pour s’apercevoir qu’il s’agit de l’album 1. C’est parti pour 126 pages de poilades ! pourvu que je comprenne l’humour Garfieldesque en chinois…

“Je vais l’appeler ‘Pookie’ “.

 
C’est ça l’avantage des BD, c’est qu’il y a des images (scoooooop), mine de rien c’est bien pratique quand les compétences en chinois font défaut, et c’est un moyen de combler ses lacunes en identifiant grâce à l’image le sens d’un caractère inconnu.

Et c’était très bien que ce soit l’album 1, d’abord parce que c’est plus logique de commencer par le premier, mais surtout parce que c’est l’album dans lequel sont faites les présentations des personnages.
Après Garfield, j’identifie donc rapidement John Arbuckle (”Qiaong Aibaike”), puis Odie (”Oudi”) et, instant d’intense émotion, la rencontre de Garfield et de son nounours qu’il baptise Pookie (”Buqi”)…

 
Grâce à cet album, aujourd’hui je reconnais très facilement les caractères pour chat, chien, maître, souris… mais aussi paresseux, lasagnes, dormir, manger, facteur ;)

Bien sûr par moment il reste des zones d’ombre sur certaines répliques, mais pour les fois où je suis trop fatiguée (ou bien me laisserai-je gagner par la paresse moi aussi ?) pour déchiffrer ou deviner les caractères, il reste encore les meilleures bandes :

Revenir à la bibliothèque