Guiyang

Guizhou - Guangxi (3) Xiangzhigou ?

18 janvier 2006

Suite à notre mésaventure de la veille, nous avons dû nous concocter en express un petit programme de visites dans le Guizhou de sorte à être revenues à Guiyang pour le 21 janvier. Le seconde partie de notre séjour ira vers le sud-est  ? Alors pour ces 3 jours, nous allons mettre le cap sur les environs de Guiyang et sur l’ouest du Guizhou !

Au programme pour la journée du 18 : une bonne grasse mat’ d’abord ! La fin de semestre à l’université et les péripéties pré-voyage ont laissé quelques marques sur mon rythme de sommeil et sous mes yeux, nous commençons donc par profiter pleinement de notre hôtel :]

Mais pas trop quand même, le temps d’observer la vue depuis notre chambre et d’engloutir notre petit déjeuner acheté sur les étals la veille au soir, nous sortons vers midi avec en tête l’idée de mettre le cap sur Xiangzhigou, une destination indiquée par le Guide Bleu, au nord-est de Guiyang, dans une région mystérieusement laissée vide dans mon Lonely. A priori il s’agit d’un petit endroit sympa, qui promettait paysages naturels et balade à cheval, à environ 1h15 en bus, l’idéal pour passer l’après-midi et se changer de la cité polluée de Guiyang.

Vue sur Guiyang depuis notre hôtel

Lire la suite »

Guizhou - Guangxi (2) un tour à Guiyang

17 janvier 2006

Nous sommes arrivées dans la ville de Guiyang en milieu d’après-midi. De là, notre première destination fut d’aller à la gare ferroviaire : nous tenions à prendre le train pour revenir à Shanghai, donc il nous fallait acheter nos billets au plus tôt, pour ne pas être à nouveau obligées de prendre l'avion.

Dans l’avion qui nous avait menées de Shanghai à Guiyang justement, nous avons pu nous fixer un trajet pour la quizaine de jours que nous souhaitions passer dans la région. En gros nous avons pensé faire une boucle qui engloberait la région entre Guiyang et Yangshuo, au sud de Guilin, incluant donc le sud-est du Guizhou et le nord-ouest du Guangxi, avec une kyrielle de villages des minorités en points étapes. (Voir la carte pour situer).

Malheureusement, le programme a dû être remanié…

Lire la suite »

Guizhou - Guangxi (1) SHA-KWE

17 janvier 2006

Comme je l’annonçais dans le dernier billet juste avant notre départ, c’est par avion que nous avons rallié Guiyang depuis Shanghai. Mais 1- ça n’était pas comme ça que j’envisageai d’arriver à Guiyang, et 2- rien que l’achat de ces billets d’avion, c’est une aventure rocambolesque à elle toute seule, comme je commence à en avoir l’habitude dès qu’il s’agit de voyager pendant les congés du Nouvel An…

Et oui, nous n’étions pas encore parties que déjà, le Chunyun 春运 (= période qui précède et suit le nouvel an chinois) allait nous jouer des tours…

Objectif : 34h en train

Dans le but d’économiser et de tenter l’expérience au moins une fois, Sandrine et moi voulions faire le trajet de Shanghai à Guiyang en train. Comme vous suivez assidûment, vous me direz, “bah, l’année dernière, vous avez déjà testé le train longue durée, avec les couchettes et tout le tintouin !” Sauf que, cette fois là, le trajet ne durait QUE 12 heures, de la rigolade quoi. Shanghai-Guiyang, c’est 34 heures en train ! Non pas que la distance soit beaucoup plus grande, c’est surtout que Shanghai-Guiyang est rallié par un K112, K comme Kuai qui veut dire vite pas vraiment beaucoup non plus, alors que Shanghai-Pékin, c’est un Z8, Z comme “Zuper trop vachement vite” ou “Zui kuai” peut-être pour “le plus rapide”.

Donc c’est pleine de motivation que je suis allée une semaine en avance au petit guichet de billets de trains de Minhang dont je connais maintenant bien les employés. Depuis les galèèèèèères (1), (2) et (3) de l’an dernier, j’en ai fait du chemin ! Donc maintenant avant d’y aller, je sais où regarder sur Internet pour connaître les horaires des trains, et le prix des billets par classes, et même le trajet détaillé des 2060 km de ligne si je veux.

huochepiao.comFlash info pratique : jeter un oeil sur huochepiao.com (uniquement en chinois) pour trouver toutes ces infos. Par contre le chemin de fer chinois ce n’est pas la SNCF. Impossible de réserver en ligne (où alors dites-moi comment !), donc il faut encore prendre ses petites jambes pour aller acheter son billet…

… et refaire la queue… pendant 2h30… pour arriver enfin, complètement frigorifiée dans l’antre du guichet, et présenter toute fière sur son petit papier les informations concernant les billets qu’on veut, et tout… et se faire entendre dire : “ah non, désolée, mais là je n’en ai plus un seul.”

… mine déconfite … mine déconfite … mine déconfite …

Lire la suite »