Bars

Face

4 septembre 2005

Au beau milieu de la concession française, à quelques centaines de mètres de la très fréquentée Huaihai Lu, on trouve un îlot de calme dans un parc à peine soupçonnable, idéal pour se poser, prendre un verre après avoir arpenté le centre de Shanghai ou dîner entre amis : le Face.

C’est en mai dernier que j’ai pu découvrir l’endroit quand, avec Marieke, nous y avions fait la connaissance de Piépié, Julien et Amélie entre autres, qui nous avaient alors suggéré l’endroit.
Outre l’Happy Hour qui s’y tient tous les jours de 17 à 20 heures (moitié prix sur tous les softs) ;), l’une des principales raisons qui ont pu faire choisir le Face comme endroit pour se retrouver autour d’un verre est le cadre calme et très agréable faisant oublier le tumulte de Shanghai.

Le Face se cache en effet au détour des allées d’un parc qui abrite en particulier le Ruijin Hotel, trois jardins connectés et 4 villas de différents styles européens formant la Rui Jin Guest House.

Le bâtiment qui héberge le Face se tient au n°4, le Can Ying Lou, qui fut construit en 1936. Il s’agit d’une grande bâtisse de style colonial qui vient rompre tout à fait avec les bars à néons de Hengshan Lu. Gardée par une lourde porte de bois, ses pierres protègent le décor de la route de la soie : entre la Chine, l’Inde et la Thaïlande, une atmosphère chaleureuse propice à l’évasion !

Petit plus pour les soirées d’été, la terrasse qui donne sur le parc à peine éclairé, comme un bout de campagne en pleine… ah, où on est déjà… ?

Je n’y étais pas retournée depuis, mais me souvenant avoir été séduite par l’ambiance feutrée orientale qui y régnait, ce fut un plaisir pour moi d’y retourner pour y retrouver d’autres amis vendredi dernier. Cette fois-ci, Marieke et moi avons fait connaissance avec Fred et Alex de passage à Shanghai.

Ceux-ci nous ont d’ailleurs confié que leur repas au restaurant thaï avait été un vrai régal, pour une somme raisonnable (300 yuans à 2), et que, contre toute attente, ils avaient eu de la peine à finir les parts copieuses.

(c) facebars.com

Car le Face, ce n’est pas qu’un bar, mais bel et bien un endroit aux multiples visages (fallait bien que je la case celle-là :) ).
Quand le Face Bar propose une ambiance plutôt chinoise, le restaurant thaï Lan Na Thai offira un décor en étroite relation avec le type de mets proposés, tout comme le restaurant Hazara d’influence indienne, tout deux situés dans les étages du bâtiment. Il paraîtrait même qu’un lounge se trouve au 3e étage, plus calme et surtout où l’on propose whisky, champagne et autres vins, non disponibles au bar du rez-de-chaussée.

Autant de raisons valables pour que j’y retourne et teste chacune de ces ambiances particulières.
Pour me laisser tenter au besoin, je n’aurai qu’à visiter le site web du Face où j’ai d’ailleurs trouvé ce petit plan d’accès qui peut être utile, pour s’y rendre à pied depuis la station de métro Shanxi nanlu ou en taxi, en ayant pris soin, au préalable, de bien noter l’adresse en chinois depuis la page de SmartShanghai ;)

(c) facebars.com

Comme vous le voyez, on pourra facilement prolonger la soirée en sortant sur Maoming Nanlu, en enchaînant, par exemple comme nous l’avons fait vendredi dernier, avec un peu de musique dans une ambiance rétro au House of Blues & Jazz. Encore merci à Fred et Alex pour la super soirée ;)

Autres endroits pour sortir à Shanghai

La tour Jin Mao… vertigineuse !

25 janvier 2005

La plus haute tour de Chine, et par conséquent de Shanghai,… la Jin Mao Tower !

Construite en 1998, elle s’élève sous la forme d’un pinceau géant sur 88 étages (en Chinois, 8 est un chiffre porte-bonheur, bon je ne sais pas encore pourquoi ça y est je sais pourquoi !…, donc ceci explique peut-être cela…), pour culminer à 421 mètres.

Située dans la nouvelle zone de Pudong, il faut, passée la rue de Nankin et arrivé au Bund, prendre un ferry pour traverser le fleuve Huangpu (2 ou 3 yuans) puis marcher un peu pour s’y rendre. Pas de problème, on la voit de loin :)

Et qui dit Pudong, dit quartier financier et personnes qui ont certains moyens, ainsi la tour abrite, outre les services de banques du rez-de-chaussée, entre autres un hôtel de grand standing et au 87e étage, un bar-restaurant : ambiance plus que tamisée, j’y ai dégusté un super cappucino… doublé d’un mille-feuille à la mangue, et oui le consomateur est prévenu, il faut laisser une note d’au moins 110 yuans par personne (sans compter le service bien entendu). Pas tous les jours donc…

Et enfin qui dit 87e étage, dit vue imprenable sur Shanghai. Seulement de nuit par contre car on ne peut y accéder qu’à partir de 18h. Mais bon, la nuit, c’est bien aussi :)

Retrouvez les photos de et depuis la Jin Mao Tower sur ce site.

House of blues & jazz

13 janvier 2005

Shanghai regorge de bars et cafés à la mode. Des boulevards entiers y sont consacrés, notamment Maoming Lu, où se trouve le dernier bar où je me suis rendue : The House of Blues and Jazz.

De la rue, on ne peut en voir que les fenêtres aux carreaux polis et colorés à la manière de vitraux, pas de pin-up à l’entrée pour vous inviter à jeter un coup, mais une lourde porte de bois qui semble garder un secret.

En effet, à l’intérieur, cadre rétro et ambiance feutrée, musique jazzie (on s’en serait douté :] ) on se sent bien loin des klaxons qui résonnaient encore de l’autre côté de la porte.

Un jus d’orange frais, je repère la scène éclairée d’une lumière chaude mais vide… pas pour longtemps, déjà 4 musiciens s’affairent autours de leurs instruments, puis le chanteur arrive et anime la salle, je ne parle plus, j’écoute et je regarde.

Carlton J. Smith and Band

House of Blues and Jazz
158, Maoming Nanlu
(ancienne concession française)
Station de métro la plus proche : Shanxi Nanlu

Autres endroits pour sortir à Shanghai