Astrologie Chinoise

Bonne Année du Dragon !

22 janvier 2012

Il fait déjà nuit ici et les premiers pétards de la soirée commencent à résonner. Prémices de ce que seront la soirée puis la nuit et probablement la matinée : une tornade de détonations fumigènes qui ne laisseront au petit jour plus que des milliers de petits papiers rouges prêts à être balayés par le vent glacial de cette fin janvier, derniers témoins de l’accueil chaleureux qui sera fait au grand Dragon de 2012 !

Pour bon nombre d’étrangers, ce n’est qu’un mauvais moment à passer. On s’y prépare psychologiquement à renfort de DVD sous-titrés (très important), de plaids (pour ceux au nord du Sud du Yangtze => Shanghai) et de vivres en quantité suffisante pour laisser les heures s’écouler jusqu’au dernier pétard. Et je vous assure que quand on vit au rez-de-chaussée, entre les pétards qui sautent sous vos fenêtres et les alarmes de voitures qui se déclenchent à tue-tête, vous sursautez plus d’une fois !

Enfin qu’on se le dise :


Bonne Année du Dragon !!


Bonne Année du Dragon 2012
Lire la suite »

Gong hei fat choi !

7 février 2008

(en cantonais) ou encore 恭喜发财 (en caractères) ou encore Gong Xi Fa Cai (en pinyin mandarin)

C’est l’une des nombreuses formules locales qu’on s’échange ici pour se souhaiter la bonne année.

La bonne année de quoi ? Mais la bonne année du Rat bien sûr !

Aujourd’hui nous entrons dans l’année du Rat, la 1ère du cycle de 12 années de l’astrologie chinoise. Il paraîtrait que c’est une bonne année pour les finances personnelles, donc “Gong Hei Fat Choi” qui n’est ni plus ni moins qu’un vœu d’enrichissement prend encore plus de sens.

Allez fini les blabla, beaucoup de bonheur à tous !

Fu du nouvel an chinois

Tiens, au fait , en parlant de rat ; )

Bonne année du Chien !

4 février 2006

Dans la nuit du 28 au 29 janvier dernier, la Chine est passée non pas du coq à l’âne, mais du coq au chien ;] Alors, avec quelques jours de retard, je vous souhaite une très belle année du Chien de Feu !

Cararactère Chien

Et oui, le Nouvel An Chinois 2006, je ne l’ai pas passé à Shanghai comme l'an dernier, mais bien dans le Guizhou, à Kaili exactement, alors que j’étais en voyage avec Sandrine.

Tout juste rentrées à Shanghai depuis mercredi dernier, je reprends à peine la rédaction du blog, avec des tas d’articles à venir, ne serait-ce que pour raconter ce fameux voyage qui nous mena de Guiyang dans le Guizhou à Yangshuo dans le Guangxi, avec toutes les péripéties qu’il nous a naturellement réservées, souvent directement liées à la période du nouvel an justement. Mais chut, je ne vous en dis pas plus pour le moment ;)

Lire la suite »

Les superstitions en Chine se portent bien

8 février 2005

PEKIN (AFP) - Des couples qui s’unissent à la va-vite pour éviter une année du coq peu propice, des nouveaux riches qui veulent être les premiers à faire sonner les cloches des temples, des files d’attente chez les astrologues: les superstitions se portent bien en Chine avant le Nouvel An lunaire.

“Tous les hôpitaux ont connu une augmentation de 20% du nombre de femmes enceintes cette année parce que l’année du singe est considérée comme de meilleur augure” que celle du coq, qui débute mercredi, explique Han Tianjun, directeur de l’Hôpital pour femmes et enfants de Canton (sud).
Pour s’assurer que leur progéniture voie le jour sous de bons auspices, certaines mères n’hésitent pas à recourir à des césariennes.
“Elles ne l’avoueront pas mais c’est la vraie raison. S’il s’agit d’avancer la date de trois ou quatre jours seulement, nous le ferons probablement”, explique l’infirmière Zhang Weizhu.

Pour les mariages également, les couples font la queue pour sceller leur union avant l’arrivée de la nouvelle année, selon les médias officiels, qui évoquent des salles de banquets toutes réservées, certaines voyant défiler trois noces par jour.

Lire la suite »

Un coq de mauvais augure

4 janvier 2005

PEKIN (Reuters) - Les mariages se multiplient en Chine à l’approche de la nouvelle année du calendrier astrologique chinois, placée sous le signe du Coq, qui commencera le 9 février et sera une “année veuve” de mauvais augure pour la réussite des unions.

Le cycle lunaire commence tard cette année et l’année du Coq ne comprendra pas le “lichun”, le jour le plus favorable de l’année pour les mariages, qui marque le début du printemps.

Les médias chinois rapportent une explosion du nombre des mariages à travers tout le pays, les couples voulant être mariés avant la fin de l’année du Singe.

Le phénomène intervient en moyenne tous les neuf ans, mais la dernière “année veuve” en date remonte à 2002. Elle avait déclenché la même frénésie matrimoniale avant la date fatidique.

04/01/2005 - 11h51