Amis

Bonne année 2006 !

2 janvier 2006

Après le deuxième Noël à Shanghai, la deuxième Saint-Sylvestre !
Là encore, on change de formule : ) Et oui, l’année dernière la subite tombée de neige nous avait fait rester sagement chez nous. Mais cette année, point de neige, et pas de pluie non plus, l’idéal pour se retrouver en ville entre amis !

Au menu de la soirée, après avoir retrouvé Mathieu, Marie-Pierre, Soline, Karine, Perrine et Blandine de passage à Shanghai, nous voilà, avec Marieke et Emilio, en direction pour le Tairyo Teppanyaki de Hengshan Lu : un resto japonais génial où pour 150 kuai par personne, on peut manger (et boire ;) ) à volonté tout en profitant du spectacle proposé par notre cuisinier dédié, rebaptisé Xiao Wang pour l’occasion, au coup de main incomparable !

Le coup de main de " Xiao Wang " il nous a mis le feu ;)
Xiao Wang nous a mis le feu ;]

Ce que nous avons mangé était vraiment délicieux. Toute notre joyeuse tablée de neuf qui découvrait l’endroit pour la première fois était littéralement sous le charme. Une soirée qui commençait sous les meilleurs auspices !

Lire la suite »

Un Noël à Shanghai downtown

29 décembre 2005

Pour reprendre le commentaire de Pascal, voici donc le résumé de mon Noël 2005, à Shanghai, en centre ville et non pas à Minhang ;)

En fait pour ce Noël, je crois suis certaine que je dois beaucoup à Marieke. Tout d’abord parce que c’est grâce à elle que nous avons justement passé Noël non pas à Minhang, mais en centre ville. Ce qu’il y avait d’intéressant surtout ce n’est pas tant la localisation dans Shanghai, mais surtout le cadre dont nous disposions. Car pour le réveillon de Noël, quoi de plus important que de faire un bon repas dans un cadre chaleureux près des gens qui nous sont chers ?

Lire la suite »

La France n’est pas si loin

5 janvier 2005

Hier mardi 4 janvier, à croire que tous se sont passé le mot, la France s’est rappelée à mon bon souvenir…

Et oui car dans la même journée,

1) j’ai reçu une lettre de mes grands-parents. Là où Internet n’est pas d’une grande utilité, rien ne vaut quelques mots couchés sur le papier pour sentir que quelque part là-bas quelqu’un pense à nous,

2) avec Marieke nous avons pu rencontrer Bixuan, un ami de Télécom Paris qui s’apprêtait à rentrer en France après ses quelques jours de vacances en Chine, échanges en Français sur la vie en Chine et la vie en France autour d’un vrai cappucino dans un café de Xujiahui (Sutsiaroui), pause…

coucou Bixuan :)

3) et surtout, et surtout, j’ai enfin reçu mon Nouël de la part de ma famille. Un super colis que je n’ai même pas eu besoin d’aller chercher dans une administration quelconque à pétaouchnok, ma voisine l’ayant gracieusement récupéré pour moi en mon absence, le bonheur !

Et bien sûr, tout a été préparé avec la plus grande attention, pas moins de 5 paquets cadeaux, dont un pour Marieke (et oui, parfait mon pôpa), sans oublier le petit mot de chacun, rien de tel pour mettre du baume au coeur…

Bref une journée kinaféchonokeur ! MERCI MILLE FOIS !

La Chine sur le bout… de la langue

7 décembre 2004

Découvrir un pays, c’est une expérience sensorielle : on peut en prendre plein la vue, plein les oreilles aussi :) et l’on apprécie parfois de régaler ses papilles !

Seulement, dans un pays dont les habitudes alimentaires sont très différentes des siennes, pour goûter au meilleur, il faut parfois en passer par le pire. Là aussi il faut avoir le goût de l’aventure, et savoir se lancer !

Facile à dire me direz vous… moins facile à faire… on se sent bien peu courageux seul face à moult denrées dont on ignore tout jusqu’au nom. Alors pour cela rien ne vaut une bonne soirée entre expats autour d’un jeu… de bon goût :)

Chacun s’assied autour de la table sur laquelle on dispose en cercle les fameuses choses à manger, les meilleures comme les plus intriguantes… Un pion, un dé, je vous laisse deviner la suite. Au centre un jeu de 32 cartes à jouer, à chacune des cartes on associe une fonction visant à vous faire ou non manger l’un des aliments sur la table.

Le clou du jeu c’est bien sûr que certaines cartes vous permettent de créer de nouvelles règles, et voilà comment on se retrouve à 10 aventuriers du goût en train de retourner des cartes à l’aide de baguettes avec la main gauche uniquement, ou à souffrir avec son voisin sur le point de manger ensemble un truc desséché censé se manger chaud et hydraté :)

En somme c’est l’idéal pour découvrir les “saveurs” locales, mais aussi voir des gens qui font des têtes qu’ils ne font pas habituellement, certains se révèlent plus sensibles qu’ils n’y laissent paraître, d’autres plus résistants, mais tout le monde se marre bien, enfin à tour de rôle :)

Fêter son anniversaire en Chine

4 décembre 2004

Comme fête-t-on son anniversaire quand on débarque dans un pays étranger très très très éloigné de son pays d’origine ?

Tous nos amis sont restés en France, la famille aussi, alors quoi, on est seul ? Mais non ! Parce que très vite on fait connaissance avec d’autres expatriés qui eux aussi ont des anniversaires à fêter et qui, comme nous, préfèrent se sentir entourés dans ces moments là :)

Alors voilà, dejà 3 mois que je suis en Chine, et déjà 4 anniversaires à mon actif, dont le mien le 15 novembre dernier. Et comment ça se passe alors ? La question pourrait sembler stupide dans notre bon vieux continent européen où l’on trouve tout ce à quoi nous sommes habitués, mais ici, organiser une crêpe party n’est pas une mince affaire. Mieux vaut préparer son coup pour dégotter une poêle qui n’ait pas l’air d’un wok, de la farine de froment ou même un fouet. Mais nous l’avons fait ! Et en prime le chocolat fondu et le must, la glace vanille !!! On réussit aussi à faire de fameux gâteaux au chocolat et aux noix avec un micro-ondes, sur lequel on peut poser les uniques bougies trouvées au fin fond des rayons du Auchan du coin (si si je vous assure !)

Comme vous constatez, on arrive à passer des anniversaires dignes de ce nom !

On cuisine un peu

On mange chez soi ou bien au restaurant

On discute, on joue, … on boit aussi un peu :)

On a même des cadeaux !

Bref on passe de super moments. Rien de tel qu’une soirée d’anniversaire au bout du monde pour rencontrer des gens, perso moi c’était mon premier anniversaire avec des Allemands, des Boliviens, un Espagnol, une Chinoise et une Coréenne :)

Ce qu’il y a de bien enfin dans tout ça, c’est que vu la taille de notre petit groupe d’expat’, des anniversaires on a pas fini d’en fêter !