Expatriée à Shanghai

Aroom in Shanghai

20 mai 2012

Aroom CaféIl y a quelques semaines, une newsletter Shanghai Daily Secret avait retenu mon attention : elle relayait l’article d’un découvreur de café et restaurants sympas à Shanghai sous le titre aguicheur “Café with Character“, ajoutant à la description que l’endroit est tellement bien caché qu’il est impossible de le trouver par hasard. Il faut être un initié.

L’article original avec ses photos alléchantes finit de me décider à tenter l’expérience un de ces quatre: ce fut hier, en compagnie de Chloé et Sofia :)

Aroom - Xujiahui, Tai'An Lu

J’ai ainsi découvert la rue Tai’An Lu 泰安路 dans le quartier de Xujiahui. Une rue qui, en ce samedi soir pluvieux, était paisible et semblait bien agréable avec ses boutiques design et autres cafés et restaurants.

Au 120, le numéro 15 est juste à l’entrée sur la droite, mais on commence par rentrer dans un bâtiment, où l’on se dit qu’on s’est trompé quand un vieux monsieur chinois vous redirige gentiment (en anglais !) vers la porte en contrebas que vous aurez invariablement manquée la première fois que vous vous y rendrez :)

Là effectivement, l’entrée du café est un peu plus clairement annoncée ! Mais on ne rentre pas comme cela : il faut sonner, on vient vous ouvrir la porte, et là enfin on peut découvrir ce qui se cache derrière tant de mystères !
Lire la suite »

TEDxShanghai !

17 mai 2012

Au cours des 2 dernières années, je suis devenue une grande fan de TED et ses conférences affiliées TEDx organisées un peu partout dans le monde.
Si vous ne connaissez pas, je vous invite à découvrir immédiatement ted.com

C’est devenu un peu un rêve que de pouvoir assister un jour à une conférence TED Global ou à un événement TEDx majeur comme celui de New York. En attendant, j’ai eu la chance de tomber juste à temps sur l’annonce de la conférence TEDxShanghai qui se tient ce dimanche et d’obtenir mon billet in extremis !

Billet TEDxShanghai 2012
Lire la suite »

Nouvelles expériences : scooter volé et déposition au commissariat

25 septembre 2011

Même après plus de 7 ans en Chine, il m’arrive encore de nouvelles aventures. Dernières en date : mon scooter, mon si cher scooter de rêve, m’a été volé ! Larcin qui ne sera pas sans conséquence : j’en profite pour aller porter plainte pour la 1ere fois à un bureau de police.

C’est arrivé dans la nuit de jeudi à vendredi.
Jeudi soir, je parque mon scooter en bas de mon immeuble comme d’habitude. Je bloque le guidon et recouvre le vespa de sa bâche protectrice noire, mais pour une fois, j’omets le gros cadenas. Avec l’humidité récente, il a rouillé et ne fonctionne plus. Ces derniers jours, je l’enroulais tout de même autour de la roue avant histoire de faire illusion en attendant que mon vendeur récupère la pièce pour le réparer. Mais ce soir, sûrement par fainéantise, je n’en fais rien. Après tout, c’est ma résidence où je le mets depuis bientôt 1 an. J’aurais dû me rappeler que c’était ici qu’il avait reçu un coup de couteau dans le siège…
Lire la suite »

Horreur et Damnation ! De la pub jusque dans nos chaumières…

8 septembre 2011

En rentrant une fois de plus tard chez moi, quelle ne fut pas mon horreur à la vision de ces panneaux rétro-éclairés sur les portes de tous les bâtiments de ma résidence !

Panneau publicitaire sur la porte de mon bâtiment

Faut-il donc que nous soyons sans cesse submerger de pub au point qu’il faille l’éclairer la nuit jusque sur le seuil de nos demeures, de peur, ô l’insongeable !, que nous manquions le message si important en rentrant aux heures tardives du soir, déjà saouls de pub et d’écrans lumineux.

Mon royaume pour un peu de quiétude et le vagabondage libre et obscur de mes pensées !

Redécouvrir Shanghai sur mon Scooter de Rêve

5 juillet 2011

Eté 2010, un nouveau phénomène s’empare de Shanghai : la vespa électrique débarque et séduit les amoureux du deux-roues stylé. Depuis Shanghai n’est plus tout à fait la même…

Publicité Vespa détournée

La Vespa Nouvelle Génération arrive à Shanghai

Bleus, rouges, roses, jaunes, …. ces bolides rétro remis au goût du jour se sont mis à débouler dans les rues, égayant les carrefours de touches vintage tantôt acidulées, tantôt plus classiques. Au début, ils étaient principalement chevauchés par des laowai, mais très vite des chinois ce sont eux aussi laissés conquérir par la tendance écolo-branchée : et oui, ces scooters sont électriques et quasiment 100% silencieux, si on oublie le klaxon !

De quoi contraster avec les sempiternelles énormes berlines allemandes noires et les taxi Santana aux couleurs délavées et autres mini-bus d’un autre âge. Un vrai plaisir pour les yeux et l’environnement !

Ainsi on a vu fleurir dans toute la ville des vendeurs-mécano affichant de véritables arc-en-ciel de ces scooters aux accents de Dolce Vita.

Rien de tel pour tenter le laowai en mal de transport, comprenez => moi…

Moi aussi j’en veux un !

Et oui, l’été dernier, je venais de commencer mon nouveau boulot, dans un bureau pour lequel aller en taxi tous les jours n’était plus du tout économique. J’ai donc commencé tout bêtement par le métro. Sauf que le métro, et bien il est à 15 minutes à pied de chez moi, et en été à Shanghai, 15 minutes à pied… c’est l’horreur.

Après quelques semaines passées à dégouliner de pluie ou de sueur chaque matin en arrivant au bureau, l’idée de venir en scooter a fini par germer dans ma petite tête. Elle a bien sûr été renforcée par ces merveilles rutilantes que je commençais à voir partout (en tout cas c’était mon impression, ou bien cela était-il en train de virer à l’obsession ?).

Bref, j’entame le long processus de collecte d’informations : mais qu’est-ce qu’il faut pour conduire un scooter à Shanghai ? et la plaque d’immatriculation ? et l’assurance ? ça coûte combien ? c’est pas trop dangereux ? Et où est-ce que je vais bien pouvoir trouver ça ?

Lire la suite »